2 min de lecture Présidence UMP

UMP : les chantiers qui attendent Nicolas Sarkozy

DÉCRYPTAGE - L'ancien président de la République a été désigné président de l'UMP samedi 29 novembre. Il devoir se mettre au travail pour rassembler sa famille politique et préparer le parti pour les prochaines élections.

Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Andard, près d'Angers, le 24 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Andard, près d'Angers, le 24 novembre 2014. Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

Les militants UMP ont désigné Nicolas Sarkozy pour diriger le parti. À peine élu, l'ex-locataire de l'Élysée va devoir s'atteler à la tâche, entre préparation des prochaines échéances électorales et rassemblement de sa nouvelle famille politique.

Remettre l'UMP en ordre de bataille

Sa première mission consistera à rassembler sa famille politique, qui sort d'une longue guerre fratricide de plus de deux ans. Non pas que la campagne qui vient de s'achever ait été particulièrement violente, mais l'UMP porte encore les stigmates du duel Copé/Fillon, et traîne le boulet de la dernière présidentielle. D'abord l'échec de la ligne Buisson, mais aussi le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, et l'affaire Bygmalion qui a suivi.

La droite n'aura pas de temps à perde, car les prochaines élections arrivent. Dès le mois de mars, les Français sont appelés aux urnes pour les départementales, avant de retourner voter pour les régionales quelques mois plus tard. Comme pour les précédents scrutins, la droite part largement favorite. Au prochain patron de la rue Vaugirard de faire en sorte que cette victoire soit la plus large possible.

Sarkozy et Juppé dans la lignée de Chirac et Balladur en 1995

Dans un second temps, l'UMP devra se mettre en ordre de bataille. Avant de choisir qui la représentera en 2017, cette famille politique devra trancher sur certains sujets qui la divisent. Le premier d'entre eux concerne la loi Taubira sur le mariage et l'adoption des couples homosexuels. La question de l'alliance avec le centre est également un point de discorde.

À lire aussi
Jean-François Copé Primaire Les Républicains
Primaire de la droite : Copé s'explique sur sa lutte fratricide avec Fillon pour la présidence de l'UMP

Puis dans un futur plus lointain, mais qui est déjà dans toutes les têtes, il faudra organiser la primaire en vue de la présidentielle de 2017. Et là les choses risquent de se corser. Si Xavier Bertrand ou François Fillon, candidats ouvertement déclarés, n'ont pour l'instant que peu de chances d'être désignés, le match entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy est bel et bien lancé. 

Le risque d'une bataille sanglante est dans toutes les têtes, avec le souvenir de la fracture de la campagne de 1995, où chiraquiens et balladuriens s'étaient déchirés, laissant des traces indélébiles, dont les deux actuels favoris étaient d'ailleurs des protagonistes à l'époque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence UMP UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants