1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. UMP : le recours en justice contre "Les Républicains", un coup dur pour le parti
1 min de lecture

UMP : le recours en justice contre "Les Républicains", un coup dur pour le parti

REPLAY - Des organisations et élus de gauche ont obtenu de la justice qu'elle examine en urgence la légalité de l'utilisation du prochain nom de l'UMP.

Nicolas Sarkozy à Asnières-sur-Seine le 24 mars 2015.
Nicolas Sarkozy à Asnières-sur-Seine le 24 mars 2015.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
UMP : le recours en justice contre "Les Républicains", un coup dur pour le parti
01:34
Dominique Tenza & La rédaction numérique de RTL

La justice voudra-t-elle des Républicains ? Les magistrats doivent se pencher sur la légalité du nom que voulait prendre l'UMP. Plusieurs organisations et élus de gauche se sont élevés contre le projet de Nicolas Sarkozy qui veut rebaptiser sa formation politique. Ils dénoncent l'appropriation par le parti d'un terme citoyen et ont obtenu que les juges vérifient qu'elle est bien légale. Les magistrats se prononceront vendredi 22 mai, soit à une semaine seulement du congrès qui devait entériner ce changement de nom.

Pour l'UMP, le coup est rude, car tout est déjà prêt. L'enveloppe de 60.000 euros consacrée au changement de nom est déjà provisionnée et comprend le changement du logo, des papiers avec le nouvel en-tête, et même le film plastique géant qui sera installé à l'entrée du siège.

Le recours qui est fait, vient d'associations de gauche pleines de rancœur et de jalousie

Sébastien Huyghe, porte-parole de l'UMP

Cette décision tombe au plus mauvais moment, même si le porte-parole de l'UMP, Sébastien Huyghe, veut rester confiant. "Nous sommes sereins sur notre futur nom, Les Républicains. Le recours qui est fait, vient d'associations de gauche pleines de rancœur et de jalousie, de gens qui veulent nuire à notre formation politique", explique-t-il.

Critiqué depuis le début à gauche, ce nom suscite même quelques réserves à droite. Depuis plusieurs semaines, Nicolas Sarkozy ne ménage pas sa peine pour tenter de convaincre les militants qui eux-mêmes, rechignent à abandonner le sigle UMP.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/