1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Terrorisme : "La France est très menacée", déclare Darmanin sur RTL
2 min de lecture

Terrorisme : "La France est très menacée", déclare Darmanin sur RTL

INVITÉ RTL - "Nous avons déjoué 36 attentats depuis 2017, et déjà quelques-uns depuis le début de cette année", a souligné le ministre de l'Intérieur.

Gérald Darmanin, le 24 mai 2021
Gérald Darmanin, le 24 mai 2021
Crédit : Nicolas TUCAT / AFP
Gérald Darmanin répondait aux questions des auditeurs de RTL
13:04
Gérald Darmanin répondait aux questions des auditeurs de RTL
13:04
Yves Calvi - édité par Marie Gingault

Invité sur RTL ce mercredi, et interrogé par un auditeur sur la menace terroriste, Gérald Darmanin a déclaré que "la France est très menacée". "Tous les Français d'ailleurs le sont, pas simplement les dirigeants politiques, les policiers ou les juges antiterroristes", a ajouté le ministre de l'Intérieur. 


"Nous sommes sans doute aujourd'hui assez prémunis, ça ne veut pas dire totalement", affirme-t-il. "Tout peut arriver avec des attentats type 2015 : c'est-à-dire un attentat organisé de l'étranger avec un commando qui viendrait en France et qui s'organiserait, type le Bataclan. Ça peut toujours arriver, mais on est désormais très protégés", tient à rassurer le ministre.

Gérald Darmanin alerte néanmoins sur les "menaces endogènes : l'autoentreprise de la menace, quelqu'un qui prend un couteau, qui rentre n'importe où et qui au nom d'une religion commet des attentats", explique-t-il. "Nous avons déjoué 36 attentats depuis 2017, et déjà quelques-uns depuis le début de cette année", précise le ministre de l'Intérieur sur RTL.

"À côté des attentats islamistes, qui sont les attentats sans doutes les plus proportionnément importants qui peuvent arriver, on a de nouvelles menaces ultra-droite ou ultra-gauche, notamment les survivalistes : des gens qui pensent que la fin du monde approche et qu'il faut donc l'accélérer. Nous avons déjà déjoué des attentats de gens qui allaient passer à l'acte, donc oui nous sommes dans une période très particulière", admet le ministre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/