2 min de lecture Impôts

Taxe d'habitation : les maisons de retraite concernées par la baisse ?

François de Rugy, président LREM de l'Assemblée nationale, a évoqué la possibilité que les maisons de retraite répercutent la baisse de la taxe d'habitation pour compenser la hausse de la CSG.

>
Les maisons de retraite pas concernées par la baisse de la taxe d'habitation, selon le directeur du groupe EHPA Conseil Crédit Image : GEORGES GOBET / AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date :
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Un pas vers les retraités ? Alors que certains retraités ont battu le pavé fin septembre pour dénoncer la baisse de leur pouvoir d'achat, François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, a évoqué la possibilité que les maisons de retraite répercutent la baisse de la taxe d'habitation pour compenser la hausse de la CSG.

Près de 60% de retraités, soit 8 millions de personnes, seront touchés en 2018 par une hausse de la CSG qui entraînera, selon les syndicats, une perte de 408 euros par an pour ceux qui reçoivent 2.000 euros par mois. Cette mesure a suscité la colère de certains, d'autant que ceux qui vivent en maisons de retraite ne bénéficieront pas de la baisse annoncée de la taxe d'habitation. "Les députés font remonter, ils feront sans doute des amendements, et le gouvernement est tout à fait ouvert à ce que des amendements soient adoptés sur des sujets comme cela", a réagi le numéro 1 de l'Assemblée nationale lors du Grand Rendez-vous CNews-Europe 1-Les Echos.

Une des pistes, selon le président de l'Assemblée nationale, serait que ces retraités "bénéficient eux aussi de la baisse de la taxe d'habitation", que "les maisons de retraite payent". Ce qui est faux, selon Luc Broussy, directeur du EHPA Conseil, qui édite notamment le Mensuel des Maisons de retraite. Contacté par RTL, il affirme que "les maisons de retraite, pour l'immense majorité d'entre elles, ne payent pas la taxe d'habitation. Et les résidents qui sont en maison de retraite ne payent pas non plus la taxe d'habitation. Les maisons de retraite manquent aujourd'hui de moyens, c'est pour ça que la proposition de François de Rugy a aujourd'hui quelque chose d'un peu irréel", estime-t-il.

Un budget examiné dès mardi

Le projet de budget 2018 sera examiné à partir de mardi en commission à l'Assemblée nationale. La baisse de la CSG doit servir à compenser la suppression des cotisations salariales chômage et maladie pour les salariés du secteur privé.

À lire aussi
Un bureau de tabac (illustration). amende
Payer ses impôts chez le buraliste : 5 questions pour comprendre

Un "effort" demandé par Emmanuel Macron aux "retraités les plus aisés", c'est-à-dire ceux qui touchent plus de 1.200 euros par mois, pour "récompenser le travail" en redonnant du pouvoir d'achat aux actifs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts François De Rugy La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants