2 min de lecture Emmanuel Macron

Tanguy Pastureau : Le Maire-Macron, Jupiter parle à Hermès

REPLAY - On connaissait déjà Jupiter, qui oeuvre sous le pseudonyme d'Emmanuel Macron. Mais on ne connaissait pas encore Hermès, le messager des dieux, qui s'est réincarné en Bruno Le Maire. BLM s'est en effet présenté de cette façon à New York, devant des investisseurs médusés de constater que tous les dieux sont français.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : Le Maire-Macron, Jupiter parle à Hermès Crédit Image : RTL | Crédit Média : Tanguy Pastureau | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

Nous sommes gouvernés par des dieux. Comme des idiots que nous sommes, on regardait Philippe, Blanquer, Pénicaud, Mézard et Parly en se disant "Mon dieu, qu’ils sont fades, à côté Cazeneuve c’était Kim Kardashian". C’est la première équipe gouvernementale qui me rappelle le céleri rémoulade. Mais on s’est plantés, tel le cracheur de feu qui au lieu de l’alcool à 90 boit du Gini et se retrouve comme un couillon à postillonner sur une torche, car en fait, ils appartiennent à la mythologie.

On connaissait déjà Macron, qui œuvre sous le pseudo de Jupiter, c’est le seul à s’identifier à un gusse qu’on représente en statue avec des bouclettes et un micro-pénis, on dirait Richard Cocciante s’il sortait tout nu du congélo. Jupiter est le dieu romain qui gouverne la terre et le ciel, rien que ça, donc ce n'est plus une tête que Macron a, c’est une montgolfière, Brigitte va finir par le remplir de gaz, soit le processus inverse de celui de Bayrou quand à Pau il a bouffé local.

Bruno Le Maire, messager des dieux

Si demain il attrape Le Drian, lui refile un trident et lui dit "Bravo coco, promotion, tu es Neptune", il contrôle en plus la mer. Bref, Jupiter, qui était poilu et gras du pecto, a vu Macron, s’est dit "Miam, ce petit corps de chacal du Touquet est pour moi", et depuis son âme vit en Macron, lequel se retrouve à sauter du premier étage à l’Élysée juste parce qu’il pense qu’il peut voler. Brigitte, elle, regarde son Jupiter en se disant "Je ne sais pas s’il y a un truc qui va lui sortir de la cuisse, mais foutrelui-même, c’est-à-dire foutredieu, qu’il est beau !".
 
Mais Macron n’est pas le seul dieu de la 5ème, car Bruno Le Maire, le mec qui a plus changé de bord politique que Rihanna de mini-short ras du boule, est allé à New York cette semaine. Donc là, on pense "Le Maire vient de l’Eure, le 2.7 comme diraient les rappeurs s’il y avait des rappeurs dans l’Eure, c’est un terrien, avec les deux pieds dans la fange et la main au cul du cochon". Eh bien on se trompe, car devant des patrons de Wall Street, Le Maire, dit "France is back" (La France est de retour), sous-entendu "Du temps de Hollande, c’était Les Visiteurs 12 avec Jacquouille et ses pouilleux". Puis, à un moment, il se met à parler de lui-même, pas en tant que Bruno Le Maire, mais en tant que Hermès. Le dieu Hermès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Tanguy Pastureau Bruno Le Maire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789184553
Tanguy Pastureau : Le Maire-Macron, Jupiter parle à Hermès
Tanguy Pastureau : Le Maire-Macron, Jupiter parle à Hermès
REPLAY - On connaissait déjà Jupiter, qui oeuvre sous le pseudonyme d'Emmanuel Macron. Mais on ne connaissait pas encore Hermès, le messager des dieux, qui s'est réincarné en Bruno Le Maire. BLM s'est en effet présenté de cette façon à New York, devant des investisseurs médusés de constater que tous les dieux sont français.
https://www.rtl.fr/actu/politique/tanguy-pastureau-le-maire-macron-jupiter-parle-a-hermes-7789184553
2017-07-02 08:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IkmMeTx0XRkWUbN_3yND0Q/330v220-2/online/image/2017/0128/7786968722_tanguy-pastureau.jpg