2 min de lecture Présidentielle 2017

Tanguy Pastureau : 2012-2017, RIP le quinquennat Hollande

François Hollande s'en va, après cinq années passées à la tête de l'Etat. Mais avant, il doit dire au revoir à ses collègues et préparer la passation de pouvoirs.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : 2012-2017, RIP le quinquennat Hollande Crédit Média : Tanguy Pastureau | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

C’est la fin d’un quinquennat, c’est une page qui se tourne. Je me souviens, lors de l’élection de François Hollande, en 2012, j’étais déjà le week-end avec vous, Bernard, on a vieilli ensemble, comme Peter et Sloane mais sans le succès ni le brushing. Peu à peu, tous les deux, on se ratatine, bientôt on pourra faire de la radio dans une caisse à chat.

Cinq ans passés à regarder Hollande glander, il a eu la même vie qu’une tortue marine qui aurait ingéré trop de plastique. Cinq ans à se poiler, Hollande c’est le roi du gag, dire qu’il est allé au Bataclan voir le comique Yassine Belattar, alors que c’est lui qui aurait dû grimper sur scène et dire à l’autre "Barre-toi, pauvre tanche, Cahuzac, c’est moi, Trierweiler, c’est moi, le scoot, c’est moi, la flotte, c’est moi, alors tu descends, tu vas dans le public, et tu laisses faire ceux qui savent".

Avec Macron, avec Le Pen, on va s’ennuyer, car ils sont aussi drôles qu’une visite de l’usine Cochonou quand on est musulman. Les humoristes, ces sous-êtres qui survivent en se moquant des autres, vont faire cinq ans soit sur l’accent de Louis Aliot, la seule première dame à bistouquette, soit sur l’âge de Brigitte, alors que quand Vincent Cassel, qui a 50 piges et la barbe du Captain Igloo au sortir du freezer, se tape une nana de 19 ans, tout le monde lui dit "Yes papa, bien joué, t’es un killer, et ça va pour les devoirs de maths ?"

Mercredi, Hollande fera son dernier Conseil des ministres, il dira au revoir à Cazeneuve, Le Drian, Ayrault, trois types tout blanc qu’on croirait sortis d’une pâte à crêpes, s’il avait voulu la parité, il aurait fallu qu’il prenne l’ensemble des mecs de Toure Kunda + 3 membres de Kassav. Il va saluer Michel Sapin, lequel, ému, lui dira "J’ai les boules". Il va s’étonner de l’absence de Jean-Vincent Placé, lequel sera devant le domicile de son successeur en train de faire des claquettes, tandis qu’il hurlera "Je sais aussi faire le café !". Mais François Hollande aura encore, dès demain, quelques tâches à accomplir...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Tanguy Pastureau François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788434620
Tanguy Pastureau : 2012-2017, RIP le quinquennat Hollande
Tanguy Pastureau : 2012-2017, RIP le quinquennat Hollande
François Hollande s'en va, après cinq années passées à la tête de l'Etat. Mais avant, il doit dire au revoir à ses collègues et préparer la passation de pouvoirs.
https://www.rtl.fr/actu/politique/tanguy-pastureau-2012-2017-rip-le-quinquennat-hollande-7788434620
2017-05-07 09:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mLS-m3wUo4acRngA9klvVA/330v220-2/online/image/2014/0808/7773642333_tanguy-pastureau.jpg