1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Taïwan : les propos de Jean-Luc Mélenchon critiqués par des figures de la Nupes
2 min de lecture

Taïwan : les propos de Jean-Luc Mélenchon critiqués par des figures de la Nupes

Son soutien à la Chine a valu au leader des Insoumis une vague de critiques de la part des socialistes et écologistes.

Jean-Luc Mélenchon, le 14 juillet 2022 à Mexico.
Jean-Luc Mélenchon, le 14 juillet 2022 à Mexico.
Crédit : Pedro PARDO / AFP
Charlène Slowik

En reprenant les termes utilisés par la Chine et en soutenant sa position face à Taïwan, Jean-Luc Mélenchon s'est attiré les foudres de ses partenaires composant la Nupes. Le leader des Insoumis a en effet affiché sur son blog, jeudi 4 août, son soutien constant à la "politique d'une seule Chine" et a critiqué la visite de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, à Taïwan. 

Jean-Luc Mélenchon a qualifié ce déplacement de "provocation" et a affirmé que "Taïwan est une composante à part entière de la Chine" et que les Occidentaux doivent laisser "les Chinois régler ça entre eux". Une position qui lui a d'ailleurs valu les remerciements de l'ambassade de Chine en France via Twitter.

Mais côté français, ses propos n'ont pas vraiment ravi ses alliés politiques. De nombreux leaders de la gauche faisant partie de la Nupes se sont complètement désolidarisés de sa prise de position dans laquelle ils ne se retrouvent pas. Ainsi, l’eurodéputé écologiste David Cormand a rétorqué sur Twitter : "Pas en mon nom", en réponse à la déclaration de Jean-Luc Mélenchon. "La Chine est une dictature. Les Taïwanais sont libres de disposer d’eux-mêmes", a-t-il poursuivi. Dans le même état d'esprit, c'est le patron d’EELV, Julien Bayou qui a dénoncé les propos de Jean-Luc Mélenchon, également via un post Twitter. "Un pays démocrate c'est forcément "une provocation" pour une dictature", a-t-il rétorqué.

Les écologistes ont été rejoints dans leurs critiques par certains députés du Parti socialiste comme Olivier Faure. Celui-ci a souligné que "la volonté des Taïwanais de vivre en démocratie" n'est pas discutable.

À lire aussi

Les partisans de La France insoumise sont eux restés fidèles à leur leader et partagent le point de vue de Jean-Luc Mélenchon. Invité sur RTL vendredi 5 août, le député Manuel Bompard a jugé que la visite de Nancy Pelosi était malvenue. "Quand il y a un conflit territorial de cette nature, ça doit se régler au sein du pays en question, et je crois que les États-Unis n’ont rien à faire en allant jeter de l’huile sur le feu comme ça", a soutenu le député.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur