1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Syrie : "Bachar al-Assad ne peut pas incarner l'avenir de son pays", affirme Nicolas Sarkozy
1 min de lecture

Syrie : "Bachar al-Assad ne peut pas incarner l'avenir de son pays", affirme Nicolas Sarkozy

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ex-chef de l'État estime qu'il peut y avoir "un compromis entre faire partir Bachar al-Assad et le garder 40 ans".

Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 4 novembre 2015
Nicolas Sarkozy, invité de RTL, le 4 novembre 2015
Crédit : Romain BOE / Abaca Press pour RTL
Air Cocaïne : Sarkozy "veut comprendre pourquoi le contribuable doit payer pour le surveiller"
19:42
Nicolas Sarkozy répond aux questions d'Olivier Mazerolle
20:23
L'invité de RTL du 04 novembre 2015
20:11
Julien Absalon
Julien Absalon

La classe politique française et la communauté internationale sont divisés sur la question syrienne. Face à la menace croissante du groupe État islamique, certains préconisent de renouer le dialogue avec Bachar al-Assad tandis que d'autres voix réclament toujours son départ sans conditions. Face aux auditeurs de RTL, mercredi 4 novembre, Nicolas Sarkozy affirme que le président syrien "ne peut pas incarner l'avenir de son pays" car "il prend la responsabilité personnelle de 250.000 morts par l'utilisation d'armes chimiques et par l'envoi de l'aviation sur le peuple".

Après en avoir "parlé avec Vladimir Poutinelors de sa visite en Russie qu'il vient d'effectuer, l'ancien président de la République dit "avoir des sentiments partagés" et pense qu'il est possible de "trouver un compromis" entre un départ immédiat de Bachar al-Assad et "le garder 40 ans". "Sa minorité et les gens qui ont travaillé avec lui doivent participer à la reconstruction du pays", a également affirmé Nicolas Sarkozy.

De cette manière, le chef du parti Les Républicains veut qu'une transition politique soit assurée lors du changement de pouvoir et prend exemple sur "l'erreur" qui a eu lieu en Irak. À ce propos, Nicolas Sarkozy critique la politique des Etats-Unis au Moyen-Orient qui a été, selon lui, une "succession d'erreurs".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/