2 min de lecture Gilets jaunes

Smic, prime d'activité... "Il doit y avoir du concret rapidement", selon Alba Ventura

ÉDITO - Édouard Philippe "promet que tout rentrera dans l’ordre début février mais il va falloir que le gouvernement soit vigilant", explique l'éditorialiste.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Smic, prime d'activité... "Il doit y avoir du concret rapidement", selon Alba Ventura Crédit Image : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Moins de manifestants, moins de casse... Le 5ème samedi des "gilets jaunes" s'est déroulé dans une ambiance un peu apaisée. Ça veut dire que le mouvement s'épuise ? Non. Ça veut dire que l’intensité du mouvement est beaucoup moins forte. Mais ça ne veut pas dire que la page des "gilets jaunes" est tournée.

Mais il est normal que le mouvement s’éteigne, s’essouffle, tout comme il est normal que le soutien de l’opinion diminue. Les "gilets jaunes" ont obtenu beaucoup de choses. Au-delà même de ce qui était réclamé au départ. Et puis on approche de Noël, certains se sont rendus compte qu’ils faisaient du mal aux commençants de leur communes.

Disons que pour une grande partie des "gilets jaunes" la raison l’a emportée à la veille des fêtes de fin d'année. Maintenant, ce qui s’est passé pendant un mois, est loin d’être anodin.

À lire aussi
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner le 1er janvier 2019 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Castaner "sidéré" par les accusations de violences policières

Traduire les mesures dans le quotidien

Chacun sait qu’il va falloir traiter efficacement et profondément ce malaise qui s’est exprimé. Si on ne veut pas que ça se reproduise.Il doit y avoir du concret rapidement. C’est visiblement le message que fait passer ce matin le premier ministre dans le journal les Échos.

Mais la priorité, ce doit être que les annonces du gouvernement et du président se traduisent dans le quotidien des gens. Il faut que les Français puissent toucher du doigt les promesses de l’exécutif dès le début de l’année pour les mesures directement liées au pouvoir d’achat. Alors, autant du côté de l’Assemblée et du Sénat, on ne devrait pas traîner, autant du côté de l’administration, on est toujours plus inquiet.  

Parce que, on a quand même entendu ce week-end, la caisse d’allocation familiale expliquer qu’elle avait besoin de 6 mois pour mettre en œuvre la hausse de la prime d’activité. Les bras nous en tombent. Dans un pays aussi administré que le nôtre, une décision politique ne peut pas se traduire dans 6 mois.

Concrétiser les mesures politiques

Alors Édouard Philippe promet que tout rentrera dans l’ordre début février (au mois pour la prime d’activité) mais il va falloir que le gouvernement soit vigilant. Pas d'entourloupe (comme on dit) ! Les organismes publics ne peuvent pas venir entraver des décisions qui répondent à l’urgence. D’une manière générale, l’une des réponses au malaise des Français, est d’être désormais capable de concrétiser des mesures politiques avec une administration plus agile.
 
Sur un plan plus politique, parce que la situation est encore très fragile, il va falloir que le gouvernement fasse travailler, fasse confiance à toute la chaîne politique qu’il prenne en considération tous les acteurs politiques, jusqu’aux petits maires ruraux qui se sont sentis particulièrement abandonnés ces dernières semaines.  
 
Ça veut dire qu’il est impératif que l’Élysée change de logiciel pour la suite. Il faut engager une nouvelle façon de fonctionner, entre l’État et les Français, les élus, les syndicats, les associations. Ce qui d’ailleurs vaut pour Macron, vaut aussi pour ceux qui aspirent à gouverner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Sécurité Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795949012
Smic, prime d'activité... "Il doit y avoir du concret rapidement", selon Alba Ventura
Smic, prime d'activité... "Il doit y avoir du concret rapidement", selon Alba Ventura
ÉDITO - Édouard Philippe "promet que tout rentrera dans l’ordre début février mais il va falloir que le gouvernement soit vigilant", explique l'éditorialiste.
https://www.rtl.fr/actu/politique/smic-prime-d-activite-il-doit-y-avoir-du-concret-rapidement-selon-alba-ventura-7795949012
2018-12-17 07:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GJe8cLm5-1UUXsT78N4IBA/330v220-2/online/image/2018/1217/7795949171_des-gilets-jaunes-a-paris-le-15-decembre-2018.jpg