2 min de lecture Banques

Gel des tarifs bancaires en 2019 : un "cadeau" qui s'élève à moins d'un euro

ÉCLAIRAGE - Les banques françaises avaient prévu une très faible augmentation de leurs frais en 2019. Ce qui diminue considérablement l'intérêt économique du gel des frais bancaires pour les clients annoncé dans le cadre de la crise des "gilets jaunes".

Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011. (illustration)
Logos de banques, à Rennes, le 12 septembre 2011. (illustration) Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou et Benjamin Hourcade

Mardi 11 décembre, les patrons des plus grandes banques françaises se sont engagés à ne pas augmenter les tarifs bancaires des particuliers en 2019, ainsi qu'à plafonner les frais d'incidents bancaires pour les publics les plus fragiles.

Deux mesures, qui selon la Banque de France, devraient permettre le gain de "500 à 600 millions d'euros de pouvoir d'achat redistribué aux Français"

Selon une étude du site Panorabanques.com, qui a passé au crible les tarifs qui auraient dû être appliqués en 2019 dans 70 banques, il apparaît que pour un client normal, l'économie réalisée est, concrètement, inférieure à un euro. Donc au lieu de payer 195,20 de frais en 2019, comme c’était prévu en moyenne, les Français vont payer 194,30 euros pour leur carte bleue, leur compte et leurs virements. 

À lire aussi
Un amendement met fin à la domiciliation bancaire consommation
Les actualités de 12h30 - Prêt immobilier : bonne nouvelle pour le emprunteurs

Une annonce symbolique donc. "Les banques ont annoncé un gel de leurs tarifs en 2019. Toutefois, de nombreux établissements avaient déjà communiqué leurs nouveaux tarifs pour l’année à venir. Même s’ils ne seront pas appliqués en 2019, l’analyse de ces tarifs permet de chiffrer l’impact de la mesure", note l'étude.

Ce gel des tarifs bancaires ne va pas changer la vie des Français

Laure Prenat, Directrice Générale de Panorabanques.com
Partager la citation

Pour Laure Prenat, directrice général du comparateur, "ce gel des tarifs bancaires pour 2019 ne va pas changer la vie des Français puisque les banques avaient prévu des hausses raisonnables de tarifs en 2019. D'une banque à une autre, les frais peuvent varier du simple au triple. Faire jouer la concurrence est un bon moyen pour réduire ses frais bancaires. Avant la nouvelle année, c’est le bon moment pour tout remettre à plat et faire des économies", explique t-elle. 

Qu'en est t-il de la promesse de gain de pouvoir d'achat faite par la Banque de France ? "Le gel des tarifs bancaires en 2019 aura donc un impact très modéré. Ce n’est pas là qu’on va trouver les 500 à 600 millions d’euros de gain de pouvoir d’achat annoncés par la Banque de France. C’est donc du côté du plafonnement des frais d’incidents pour les clients fragiles qu’il faut aller les chercher", avertit Panorabanques.com.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banques Économie Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795948571
Gel des tarifs bancaires en 2019 : un "cadeau" qui s'élève à moins d'un euro
Gel des tarifs bancaires en 2019 : un "cadeau" qui s'élève à moins d'un euro
ÉCLAIRAGE - Les banques françaises avaient prévu une très faible augmentation de leurs frais en 2019. Ce qui diminue considérablement l'intérêt économique du gel des frais bancaires pour les clients annoncé dans le cadre de la crise des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/info-rtl-gel-des-tarifs-bancaires-en-2019-un-cadeau-qui-s-eleve-a-moins-d-un-euro-7795948571
2018-12-17 06:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m1XiATRd1yTPSfLQB_MMcA/330v220-2/online/image/2018/0412/7792984025_logos-de-banques-a-rennes-le-12-septembre-2011-illustration.jpg