1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Selon Peillon, être de droite c'est penser qu'"un noir n'a pas le droit de vote"
1 min de lecture

Selon Peillon, être de droite c'est penser qu'"un noir n'a pas le droit de vote"

Le candidat à la primaire de la gauche a donné sa vision de la gauche et de la droite, dans l'émission "Quotidien" de TMC.

Vincent Peillon a présenté son programme le 3 janvier 2017
Vincent Peillon a présenté son programme le 3 janvier 2017
Crédit : bertrand GUAY / AFP
Marie-Pierre Haddad

La semaine aura été chargée pour Vincent Peillon. Après avoir essuyé une première polémique - le candidat a comparé le traitement des musulmans français à celui des juifs sous Vichy -, l'ancien ministre de l'Éducation s'est fait remarquer lors de son passage dans l'émission Quotidien sur TMC.

Qu'est-ce qui différencie la gauche de la droite ? Vincent Peillon répond que "la gauche, c'est : 'J'ai des droits, le droit de voter, de me marier, et je considère que si j'ai des droits, les autres, même s'ils ont d'autres orientations, doivent avoir les mêmes droits'". Quant à la droite, "c'est des gens qui considèrent qu'il y a des différences entre nous qui font que, par exemple, si nous n'avons pas la même orientation sexuelle : 'Moi j'ai le droit de ma marier, lui n'a pas le droit de se marier. Il est noir, il n'a pas le droit de vote'. C'est ça notre histoire depuis deux siècles". 

L'entourage de Vincent Peillon, joint par Le Figaro, explique que "toutes les avancées majeures et les nouveaux droits ont été permis grâce à la gauche. La gauche a toujours été progressiste et la droite a toujours été conservatrice", avance Christophe Pierrel son porte-parole.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/