1 min de lecture Sécurité routière

Sécurité routière : "Je crains que les chiffres remontent", prévient Bussereau sur RTL

INVITÉ RTL - Selon le président de l'Association des départements de France cette mesure est impopulaire car le gouvernement l'a systématisée sans mettre en place une discussion au préalable.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Sécurité routière : "Je crains que les chiffres remontent", prévient Bussereau sur RTL Crédit Image : DOMINIQUE FAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christelle Rebière
Christelle Rebière et Marie-Pierre Haddad

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a atteint un plus bas historique en 2018, avec 3.259 tués, soit neuf de moins que le précédent "record" de 3.268 morts enregistré en 2013, a annoncé ce lundi Édouard Philippe.

Invité à l'antenne de RTL ce lundi 28 janvier, Dominique Bussereau le président de l'Assemblée des départements de France se dit "heureux de la baisse historique". Néanmoins, il ajoute : "J’observe qu’il y a énormément de radars vandalisés, ce qui pose problème. Il y a de moins de contrôle de police et de gendarmerie, parce que les effectifs sont utilisés à d'autres missions. Il ne faut pas relâcher".

Dominique Bussereau "craint que les chiffres remontent". "Il faut mettre le paquet. Sur la vitesse, je suis prêt à me mettre autour d’une table, dans chaque département avec les préfets (...) et de regarder au cas par cas la vitesse et pourquoi pas la diminuer encore sur certains axes s'il y a un risque d'accidentologie particulier", ajoute-t-il.

Comment expliquer une telle impopularité ? "Au lieu de prendre une mesure dont on savait qu'elle serait strictement impopulaire, on était prêt à prendre nos responsabilités et à se mettre autour d'une table", répond le président de l'Assemblée des départements de France. Le gouvernement a-t-il mal géré la situation ?

"À chaque fois, quand il n’y a pas de discussion avant, on est sûr de se planter. Là, on a rendu cette mesure impopulaire parce qu'on l'a systématisée, sans la moindre concertation", conclut Dominique Bussereau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Édouard Philippe Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796363671
Sécurité routière : "Je crains que les chiffres remontent", prévient Bussereau sur RTL
Sécurité routière : "Je crains que les chiffres remontent", prévient Bussereau sur RTL
INVITÉ RTL - Selon le président de l'Association des départements de France cette mesure est impopulaire car le gouvernement l'a systématisée sans mettre en place une discussion au préalable.
https://www.rtl.fr/actu/politique/securite-routiere-je-crains-que-les-chiffres-remontent-previent-bussereau-sur-rtl-7796363671
2019-01-28 13:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wEPerbLRHL7MtBm--bHOrQ/330v220-2/online/image/2015/0728/7779244099_bussereau.jpg