2 min de lecture Richard Ferrand

Richard Ferrand : Henri Guaino "choqué par la folie de la transparence"

INVITÉ RTL - Le candidat dissident préfère être précautionneux devant "l'hystérie" autour de cette affaire.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Henri Guaino était l'invité de RTL le 25 mai 2017 Crédit Image : Essia Lakhoua / RTL | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Yves Calvi

Est-on en train de vivre le premier couac depuis la nomination du gouvernement d'Édouard Philippe ? Les anciennes activités professionnelles de Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, resurgissent depuis la parution le mercredi 24 mai d'un article du Canard EnchaînéLes Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était alors le directeur général, ont loué à partir de 2011 des locaux, à Brest, appartenant à une société détenue par sa compagne.

Doit-il démissionner comme l'a demandé Marine Le Pen ? "C'est à lui à en juger, je suis frappé par cette espèce d'hystérie, qui brusquement à partir d'une information dont personne ne connaît réellement les tenants et les aboutissants, conduit à cette espèce de chasse à l'homme." Pour Henri Guaino, qui a côtoyé Richard Ferrand à l'Assemblée nationale, le ministre est "honnête" et "sérieux". "Ce n'est pas une affaire d'argent public, ce n'est pas une affaire de marché public. Je suis choqué par l'espèce de folie de la transparence et de l'inquisition". "Il faut raison garder", plaide Henri Guaino quand sa famille politique, Les Républicains, veut saisir le Parquet financier, qui ne s'estime pas compétent. "C'est au parquet à regarder si tout ça tient debout. Pour l'instant, on n'a rien. Une entreprise privée a décidé de louer des locaux qui appartiennent à l'épouse de son dirigeant."

En jouant sur la suspicion générale, on va finir par détruire la vie politique

Henri Guaino, candidat dissident dans la 2e circonscription de Paris
Partager la citation

Une loi de moralisation politique est-elle nécessaire aux yeux d'Henri Guaino ? "En jouant sur la suspicion générale qui existe aujourd'hui vis-à-vis des responsables politiques, on va finir par détruire la vie politique. Qu'il y ait un certain nombre de choses à corriger sans doute, mais si on fait une loi sur la moralisation de la vie politique tous les ans, on va tomber dans un espèce d'ordre moral. Aujourd'hui, tout est mis sur le même plan. Embaucher son fils n'est pas la même chose qu'un détournement de fonds ou qu'une affaire de corruption."

À lire aussi
Richard Ferrand à l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2018 élections européennes
Selon Richard Ferrand, il n'y aura "pas de référendum simultanément aux européennes"

Et de conclure avec une allusion qui n'est pas sans rappeler l'affaire Fillon. "Si le fils [de Richard Ferrand, ndlr] a effectivement travaillé, si ce n'était pas une façon détournée, comme chez d'autres, pour récupérer l'argent des enfants, c'est légal et ça n'est pas immoral."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Richard Ferrand Henri Guaino Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788699322
Richard Ferrand : Henri Guaino "choqué par la folie de la transparence"
Richard Ferrand : Henri Guaino "choqué par la folie de la transparence"
INVITÉ RTL - Le candidat dissident préfère être précautionneux devant "l'hystérie" autour de cette affaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/richard-ferrand-guaino-choque-par-la-folie-de-la-transparence-7788699322
2017-05-25 07:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pzPu25BZaXU7wWcduME1Gg/330v220-2/online/image/2016/1227/7786463051_henri-guaino-invite-de-rtl-mardi-27-decembre.jpg