1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats élections régionales 2015 : Nicolas Sarkozy entend prendre en compte "les avertissements" lancés aux régionales
1 min de lecture

Résultats élections régionales 2015 : Nicolas Sarkozy entend prendre en compte "les avertissements" lancés aux régionales

REPLAY / RÉACTION - Le président des Républicains a appelé sa famille politique à ne pas "oublier les avertissements qui ont été adressés à tous les responsables politiques", après la percée du Front national au premier tour dimanche 6 décembre.

Nicolas Sarkozy a salué la hausse de la participation électoral au second tour des élections régionales.
Nicolas Sarkozy a salué la hausse de la participation électoral au second tour des élections régionales.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Nicolas Sarkozy entend prendre en compte "les avertissements" lancés aux régionales
00:20
Nicolas Sarkozy entend prendre en compte "les avertissements" lancés aux régionales
02:35
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Alors que les premières estimations des résultats des élections régionales 2015 donnent au moins cinq régions aux listes d'union de la droite, Nicolas Sarkozy s'est avant tout félicité de la hausse de la participation électorale dimanche 13 décembre. "Je veux rendre hommage aux Français qui se sont déplacés bien plus nombreux pour voter. Chaque Français doit se réjouir car il n’y a pas de démocratie vivante ni de débat utile lorsque l'abstention est trop forte.", a salué le président des Républicains. Selon les estimations de TNS Sofres-OnePoint pour RTL, le taux de participation total devrait s'établir à 58,5%, contre 49,91% sur l'ensemble du premier tour. Il s'agit là d'une hausse de 8,59 points.

Après avoir défendu à plusieurs reprise la stratégie du "ni-ni" pour le second tour, l'ancien président de la République a tenu à remercier "les millions d'électeurs, quelques soient leur appartenance politique" qui ont voté pour les listes d'union de la droite et du centre. Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-président des Républicains, a cependant souligné que Les Républicains auraient perdu en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur si le Parti socialiste avait appliqué la stratégie du ni-ni.

La rédaction vous recommande

Alors que les listes Les Républicains-UDI-MoDem étaient arrivées largement derrière le Front national au premier tour, la défaite du Front national "ne doit cependant sous aucun prétexte faire oublier les avertissements qui ont été adressés à tous les responsables politiques, nous compris, lors du premier tour de ces élections régionales", a reconnu Nicolas Sarkozy.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/