2 min de lecture Remaniement ministériel

Remaniement : traitée de "folle" par Jean-Yves Le Drian, Ségolène Royal répond

Au moment du remaniement, Jean-Yves Le Drian se serait trompé d'expéditeur et aurait adressé un SMS à Ségolène Royal, où il la qualifie de "folle de Ségo".

Ségolène Royal, le 14 octobre 2018
Ségolène Royal, le 14 octobre 2018 Crédit : Mario FOURMY/SIPA
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Jean-Yves Le Drian a-t-il traité Ségolène Royal de "folle", dans un SMS adressé à Emmanuel Macron mais envoyé par erreur à l'intéressée au moment du remaniement ? C'est ce que révèle le Canard Enchaîné dans son édition de ce mercredi. 

Le même jour dans la soirée, Ségolène Royal a bien confirmé au Parisien la fausse manipulation du ministre des Affaires étrangères, mais assure que celui-ci ne l'a pas qualifiée de "folle" dans son SMS. Ce jeudi 30 juillet, l'ancienne première dame a publié un long texte où elle réagit à cette affaire. "Ainsi donc j’aurais été traitée de folle par un ministre. À défaut de me respecter je voudrais que l’on respecte mes enfants qui souffrent chaque fois que leur mère est insultée", a-t-elle écrit sur sa page Facebook.  

"J’en ai entendu des insultes dans ma vie politique et notamment quand j’ai eu l’audace de gagner la désignation pour la candidature à l’élection présidentielle en 2006 et 2007. Mais je vais vous faire une confidence, on ne s’habitue jamais à ces insultes surtout quand elles sont sexistes c’est-à-dire doublement humiliantes", poursuit-elle. 

Je fais confiance à la grande majorité des hommes

Ségolène Royal
Partager la citation

Ségolène Royal répond ensuite à la qualification de "folle" dont elle fait l'objet. "En un mot : quand les idées et l’énergie d’une femme politique dérangent, et qu’elle n’est pas assujettie au cercle des hommes blancs, alors pour la décrédibiliser, on met en cause sa santé mentale : elle est folle", écrit-elle. 

À lire aussi
Guillaume Larrivé, député de l'Yonne, et ancien candidat à la présidence du parti Les Républicains Les Républicains
Remaniement : Guillaume Larrivé aurait "évidemment" accepté d'être au gouvernement

"Je fais confiance à la grande majorité des hommes (et je les remercie de leurs messages de soutien et d’amitié) et notamment des pères qui ne veulent plus pour leurs filles de cette société de violence pernicieuse", poursuit-elle. 

Quant à l'erreur de destinataire, qui a bien été commise par Jean-Yves Le Drian, l'ex-candidate à la présidence de la République s'est dite amusée : "Le grand chef de la diplomatie française mélange ses SMS : s'il fait la même chose au niveau diplomatique, vous vous rendez compte !", confie-t-elle au Parisien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Politique Jean-Yves LE DRIAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants