1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales en Île-de-France : Pécresse en tête des intentions de vote pour le 1er tour
2 min de lecture

Régionales en Île-de-France : Pécresse en tête des intentions de vote pour le 1er tour

Info RTL INFO RTL - Selon un sondage BVA pour RTL et Orange, la présidente sortante serait suivie par Jordan Bardella, tête de liste du RN et Laurent Saint-Martin, tête de liste LaREM.

Valérie Pécresse, le 30 septembre 2020
Valérie Pécresse, le 30 septembre 2020
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Marie-Pierre Haddad

La droite conservera-t-elle l'Île-de-France lors des prochaines élections régionales ? Initialement prévu en mars puis reporté en juin, le scrutin devrait s'annoncer comme un premier tour de chauffe avant l'élection présidentielle de 2022

Selon notre sondage BVA, la présidente sortante Valérie Pécresse arriverait nettement en tête du premier tour avec 31% des suffrages exprimés. Lors des précédentes élections régionales en 2015, l'ancienne membre des Républicains avait obtenue au premier tour 30,51% des voix. Valérie Pécresse, à qui l'on prête des intentions présidentielles, est suivie par Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national qui obtient 16% des intentions de voix. La République En Marche menée par Laurent Saint-Martin prend la troisième place avec 15%.

La gauche part plus divisée que jamais avec une liste socialiste, une autre de la France insoumise, une du PCF et une dernière pour EELV. Audrey Pulvar et le Parti socialiste sont au coude à coude avec l'écologiste Julien Bayou (respectivement 12% et 11%). Selon cette hypothèse, ces deux listes pourraient ainsi se maintenir au second tour, puisqu'elles ont franchi la barre des 10%. La liste de la France insoumise menée par Clémentine Autain obtient 9% des intentions de vote, suivie par la liste Debout la France (3,5%) et la liste d'extrême gauche (2,5%).

7 Français sur 10 d'accord pour un report des régionales

Les élections régionales pourraient être reportées, à cause du contexte sanitaire. Le Conseil scientifique doit rendre un avis dans les jours à venir. Mais selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour France Info et Le Figaro, sept français sur dix seraient d'accord avec un report.

À lire aussi

La classe politique n'est pas de cet avis. Dix présidents de région de droite comme de gauche s'opposent, dans une tribune conjointe dimanche au Figaro, à un éventuel nouveau report de la date des élections régionales en raison de l'épidémie de coronavirus

"Toutes les élections sont essentielles. Ce n'est pas au Conseil scientifique de confiner la démocratie!", affirment dans ce texte Renaud Muselier (LR, PACA), François Bonneau (PS, Centre-Val de Loire, Valérie Pécresse, (ex-LR, Île-de-France), Xavier Bertrand (ex-LR, Hauts-de-France), Carole Delga (PS, Occitanie), Christelle Morançais (LR, Pays de la Loire, Hervé Morin (Les Centristes, Normandie), Alain Rousset (PS, Nouvelle-Aquitaine), Laurent Wauquiez (LR, Auvergne-Rhône-Alpes et Ary Chalus (Guadeloupe unie/LREM, Guadeloupe). 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/