1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales en Île-de-France : "Oui, je serai candidat", annonce Bardella sur RTL
1 min de lecture

Régionales en Île-de-France : "Oui, je serai candidat", annonce Bardella sur RTL

INVITÉ RTL - Après avoir porté la liste du Rassemblement national aux élections européennes, le numéro 2 du parti se lance dans la bataille des régionales.

Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, le 26 mai 2019.
Jordan Bardella, eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, le 26 mai 2019.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Jordan Bardella est l'invité d'Alba Ventura
12:18
Jordan Bardella était l'invité de RTL du 1er mars 2021
12:18
Marie-Pierre Haddad

Le Rassemblement national travaille activement à la préparation de la campagne présidentielle de 2022. Mais avant ce scrutin, les élections régionales qui se dérouleront en juin prochain pourraient donner une première prise de température concernant les intentions de vote. 

Le Rassemblement national est bien décidé à mener une bataille pour récupérer plusieurs régions et envoie donc ses représentants sur le terrain. Jordan Bardella sera ainsi tête de liste du RN pour l'Île-de-France. "Oui je serai candidat à ces élections régionales, l’Île-de-France c’est ma région", a confié sur RTL celui qui raconte avoir "grandi dans une cité HLM en Seine-Saint-Denis".

Une histoire qu'il juge bénéfique à sa candidature. "Les problèmes que j’ai rencontrés très jeune en Seine-Saint-Denis, on les rencontre aujourd'hui dans tout le pays", explique-t-il. Parmi eux : "l'ultra-violence" et les affrontements entre adolescents qui ont fait trois morts ces derniers jours. 

C’est un défi, avec l’ambition de porter le RN le plus haut possible

Jordan Bardella

Il s'agit également d'une candidature à "l'enjeu symbolique" : la Seine-Saint-Denis est, historiquement, un territoire ancré à gauche, loin du Rassemblement national. "C’est un défi, avec l’ambition de porter le RN le plus haut possible", insiste Jordan Bardella.

À lire aussi

L'eurodéputé RN qui avait déjà incarné la tête de liste aux élections européennes affrontera la présidente de région sortante Valérie Pécresse, Julien Bayou pour EELV, Audrey Pulvar pour le Parti socialiste et Laurent Saint-Martin pour la liste La République En Marche.

Selon le baromètre RégioTrack OpinionWay pour Les Échos et Radio classique, les élections régionales s'annoncent tendues tant pour La République En Marche que pour le Rassemblement national. Le parti d'Emmanuel Macron et son allié MoDem sont crédité de 17% des intentions de voix dans l'ensemble du pays, "soit un recul de 1 point en un mois", note Les Échos. Le Rassemblement national obtiendrait 20% des intentions de vote, et recule de 2 points.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/