1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : en Île-de-France, la campagne s’anime et s’envenime mais les sondages ne bougent pas

Régionales : en Île-de-France, la campagne s’anime et s’envenime mais les sondages ne bougent pas

ÉDITO - Dans la région capitale, la campagne pour les régionales s’anime et s’envenime mais dans notre sondage BVA-Orange-RTL, ce mardi 8 juin matin, les positions sont figées et déroulent un boulevard à la présidente sortante.

Valérie Pécresse, le 8 mai 2020
Valérie Pécresse, le 8 mai 2020
Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Régionales : en Île-de-France, la campagne s'anime et s'envenime mais les sondages ne bougent pas
03:15
En IÎe de France, la campagne s'anime et s'envenime mais les sondages ne bougent pas
03:15
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

S’acharner à faire campagne du matin au soir, attaquer ses adversaires, et même balancer quelques boules puantes. Décidément, tout ça n’a que bien peu d’effet. Avant de regarder dans le détail, en bas de classement, la course des petits chevaux à gauche, il faut bien constater que le trio de tête est imperturbable ou presque.

Valérie Pécresse, la Présidente sortante, anciennement Les Républicains, continue de faire la course en tête, bien loin de la concurrence. 33 % des intentions de vote, c’est un peu mieux que son score de 2015.

Le candidat du Rassemblement National, Jordan Bardella, est à 19 %. Il est très présent dans les médias nationaux. Il est présenté comme le meilleur d’entre-deux au RN, par Marine Le Pen, mais il fait à peine mieux que ce qu’a fait son prédécesseur en 2015.

Encore une fois, comme dans les Hauts-de-France, l’irrésistible ascension du Rassemblement National ne se mesure pas partout dans les intentions de vote. Ce qui ne veut pas dire, entendons-nous bien, qu’une victoire en PACA par exemple, ne fera pas totalement oublier ces scores moyens.

À lire aussi

En tout cas, Jordan Bardella n’est pas aujourd’hui une menace au second tour pour la sortante Valérie Pécresse.

La majorité présidentielle en quête d'identification

Et comment se situe le candidat de la majorité présidentielle,
Laurent Saint-Martin, toujours peu connu ? Un Francilien sur 4 connaît son nom. Et pourtant, cette popularité est en forte progression. Mais son score, lui, ne bouge pas : 15 % des intentions de vote, proche de l’étiage national d’En Marche.

En soi, ce n’est pas déshonorant, mais l’effet des 5 ministres sur sa liste se fait attendre.
Marlène Schiappa cogne dur, mais est-elle identifiée comme la tête de liste à Paris ? La difficulté pour la majorité présidentielle est qu’elle aura bien du mal à trouver son rôle avant le second tour.

Il n’est pas question, tous le répètent, de s’allier avec la gauche, bien trop sectaire, en plus d’être éclatée. Mais ils ne pourront pas non plus servir de force d’appoint à la sortante Valérie Pécresse.

Leur risque, c’est que des électeurs, entre les 2 tours, finissent par choisir un vote utile, un vote pour une victoire. Et pour l’instant, ce n’est pas Laurent Saint-Martin qui est le mieux placé pour ça.

Bataille pour le leadership à gauche

Et la gauche alors ? vous parliez d’une course des petits chevaux. Dans cette bataille homérique, l’écolo Julien Bayou est en tête dans notre sondage BVA : 12 % des intentions de vote. Audrey Pulvar, dont l’image s’est fortement dégradée, est à 10 . Et Clémentine Autain, pour la France insoumise, est à 8 %. 

C’est la bataille pour le leadership à gauche. Comme les additions ne fonctionnent pas, même si tout ce petit monde se retrouve et s’allie au second tour, ils arriveront difficilement à venir perturber l’avance de Valérie Pécresse. La présidente sortante est donc très bien placée pour l’emporter dans 3 semaines.

Pour sa candidature à l’élection présidentielle, c’est essentiel, mais il y manquera peut-être un peu d’adversité et de panache, pour faire passer ça pour un exploit.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/