1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales 2021 : la sécurité, le thème principal de la campagne
2 min de lecture

Régionales 2021 : la sécurité, le thème principal de la campagne

FACT CHECKING - La sécurité semble s’être imposée comme le thème principal de la campagne des élections régionales. Et pourtant, les présidents de régions auront une marge de manœuvre extrêmement limitée dans ce domaine.

Un officier de police (illustration)
Un officier de police (illustration)
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Régionales 2021 : la sécurité, le thème principal de la campagne ?
02:53
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

Pas un jour ne passe sans une annonce sur la création d’une police régionale, sur une vidéosurveillance plus élaborée dans les transports, sur une vie plus tranquille grâce aux candidats. On assiste à une inflation des propositions de la part des candidats, de droite comme de gauche sur la sécurité. 

Par exemple, Christelle Morançais, présidente sortante des Pays-de-Loire Les Républicains, veut un adjoint à la sécurité, alors que Carole Delga, présidente PS Occitanie veut davantage de présence humaine sur la sécurité de proximité. 

C’est créatif et soucieux de notre bien-être, mais regardons les compétences de la région : depuis la réforme de 2015 et la loi baptisée NOTRe (Nouvelle organisation Territoriale de la République), ces territoires peuvent gérer : les transports, les lycées, l’information professionnelle, l’aménagement du territoire, l’environnement, le développement économique, la gestion des programmes européens mais pas du tout la sécurité. Puisqu’en effet, c’est l’état qui gère police et gendarmerie. Voilà pourquoi il est impossible par exemple de créer une police régionale

Pourquoi cet engouement pour le thème de la sécurité ?

Tout d’abord les sondages : les Echos / Opinion Web par exemple,  montraient fin mai que la sécurité était le thème qui déterminera le vote des français en premier lors du scrutin du 20 au 27 juin devant le développement économique et la création d’emplois (39 %), ainsi que le cadre de vie et l’environnement (37 %). On a également beaucoup parlé d’agressions envers les policiers ces derniers temps, mis dos à dos magistrats et forces de l’ordre, le tout dans un contexte épidémique pas des plus pétillants. Les candidats suivent donc les tendances

À lire aussi

Et puis, il paraît que certains candidats ont un agenda qui irait au-delà des régionales, donc aborder le thème de la sécurité en étant inflexible leur permet de montrer qu’ils ne trembleront pas. On se prépare pour la présidentielle, ou concernant certains, on prépare le terrain pour une candidate. 

La sécurité, thème des régionales ce n’est pas nouveau : c’était déjà le cas pour les scrutins de 1998 et de 2015. 2015 à l’époque c’était quelques semaines après le 13 novembre, mais cela n’avait pas grand-chose à voir avec les compétences du futur président de région. 

Des leviers sécuritaires du président de région

Il existe tout de même quelques leviers sécuritaires qu’un président de région peut actionner. Plus de personnels de sécurité dans les transports, des portiques à l’entrée des lycées, subventions aux polices municipales : il existe quand même des ressorts. 

Mais à titre d’exemple on va prendre la région la peuplée de France : l'Île-de-France, un budget de 5 milliards d’euros en 2021 et seuls 34 millions sont dédiés à la sécurité. À l’inverse, la région consacre 1,8 milliard d’euros pour les transports et près d’un milliard pour les lycées. Certains candidats du Nord au Sud ne parlent que de sécurité dans leur campagne. Mais, les présidents de région ne portent pas encore l’étoile du shérif. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/