3 min de lecture Élections régionales

Régionales 2015 : Estrosi, Peltier et Robert investis chefs de file par l'UMP

L'UMP a désigné, jeudi 16 avril, plusieurs chefs de file pour les régionales de décembre prochain, Guillaume Peltier pour le Centre, Christian Estrosi en PACA et Didier Robert pour La Réunion.

Réunie sous la présidence de Christian Estrosi, la CNI a désignée 7 chefs de file pour les régionales de décembre
Réunie sous la présidence de Christian Estrosi, la CNI a désignée 7 chefs de file pour les régionales de décembre Crédit : AFP / JOEL SAGET
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

L'UMP a commencé à abattre ses cartes pour les élections régionales, mardi 14 avril en annonçant que Christian Estrosi serait son chef de file en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Hier, jeudi 16 avril, la Commission Nationale d'Investiture (CNI) a confirmé la candidature du maire de Nice et annoncé celles de Guillaume Peltier pour le Centre et de Didier Robert pour La Réunion. 

Christian Estrosi chef de file en PACA

Sans surprise, la CNI de l'UMP a confirmé hier la candidature de Christian Estrosi en région PACA pour les régionales de décembre prochain. Nicolas Sarkozy avait annoncé dès mardi qu'il faisait "confiance" à Christian Estrosi pour affronter Marion Maréchal-Le Pen (candidate du FN) en Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

C'est "une déconvenue" pour François Fillon candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017. L'ex-premier ministre a confié qu'il "avait une préférence pour Éric Ciotti". La CNI, précise le communiqué de l'UMP, a également "validé que Renaud Muselier sera le chef de file pour le département des Bouches-du-Rhône".

Guillaume Peltier chef de file pour Le Centre

C'est Guillaume Peltier qui a été choisi pour conduire la liste UMP en région Centre (future Centre-Val-de-Loire). Le co-leader - avec Geoffroy Didier - de la Droite Forte, également ex-FN, l'a emporté face à l'ex-ministre Hervé Novelli par 23 voix contre 13, lors d'un vote à bulletin secret. 

À lire aussi
Le vice-président du RN Jordan Bardella, invité du Grand Jury le 5 janvier élections régionales
Régionales : Bardella annonce sur RTL qu'il sera "probablement candidat"

Une première victoire pour Guillaume Peltier qui devra encore convaincre l'UDI qu'il est le meilleur candidat pour être la tête de liste officielle de la droite. Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a dans l'idée d'imposer Philippe Vigier à la tête de la liste d'union UMP-UDI. Le député maire de Cloyes-sur-le-Loir a néanmoins félicité son rival sur Twitter : "Je me réjouis de la désignation de Guillaume Peltier comme chef de file UMP en région Centre-Val de Loire", a-t-il publié. 

Didier Robert chef de file pour La Réunion

Sans surprise, Didier Robert, le président du conseil régional sortant, a été investi à l'unanimité pour La Réunion. Seul membre du parti a faire acte de candidature, il était soutenu par Michel Fontaine, le sénateur-maire UMP de Saint Pierre. 

Incertitude à Bordeaux : la désignation de Virginie Calmels reportée

Rebondissement à Bordeaux, où la juppéiste Virginie Calmels largement pressentie en région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes n'a pas été élue. Sa désignation a finalement été reportée. Voyant qu'aucune majorité nette ne se se dégageait, la CNI a préféré remettre le vote à plus tard. Un désaveu pour le maire de Bordeaux qui souhaite voir son adjointe chargée de l'Économie mener la liste UMP. Quant à Virginie Calmels, elle est apparue amère sur Twitter. 

Plusieurs candidats restent en lice : Olivier Chartier (proche de Jean-Pierre Raffarin) et Jérôme Peyrat (proche de Nathalie Kosciusko-Morizet). 

Cinq régions n'ont toujours pas de chef de file

Huit chefs de file avaient déjà été désignés en février : Valérie Pécresse pour l'Île-de-FranceXavier Bertrand pour le Nord-Pas-de-Calais - Picardie, Bruno Retailleau pour les Pays de la Loire, Philippe Richert pour Alsace - Champagne-Ardenne - Lorraine, Marc Le Fur pour la Bretagne, Alain Joyandet pour la Bourgogne - Franche Comté, Laurent Wauquiez (préféré à Michel Barnier) pour l'Auvergne - Rhône-Alpes, un binôme de deux députées Véronique Louwagie et Françoise Guégot pour la Normandie. 

Par ailleurs, la CNI se réunira de nouveau dans les prochaines semaines pour régler les investitures des 5 régions restantes : Corse-Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Guadeloupe, Martinique et Guyane

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales UMP Guillaume Peltier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants