3 min de lecture Bourse

Les entreprises françaises sont les plus généreuses en dividendes en Europe

Au deuxième trimestre 2019, les entreprises ont redistribué près de 514 milliards de dollars de dividendes à leurs actionnaires. Un record et les entreprises françaises sont les plus généreuses d'Europe.

Economie - L'Angle Éco Bénédicte Tassart
>
L'Angle Éco du 20 août 2019 Crédit Image : AFP / Archives, Thomas Samson | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Marie Sasin

Le chiffre donne le tournis. Au deuxième trimestre de cette année, les entreprises ont redistribué près de 514 milliards de dollars de dividendes à leurs actionnaires. Un record et les entreprises françaises sont les plus généreuses d'Europe. 

Elles ont redistribué 51 milliards de dollars, c'est en dollar parce que c'est une étude mondiale réalisée par la société Janus Henderson. Ce chiffre va encore donner quelques boutons à certains puisqu'un tel montant, 51 milliards, c'est grosso-modo l'équivalent du premier budget de l'État, l'Éducation Nationale, avec ses 1,2 millions de salariés.

Le montant des dividendes versés aux actionnaires des entreprises françaises est en hausse de 3,1% alors qu'en Europe, ça baisse de 5,3% en moyenne. Plusieurs raisons expliquent cette générosité : à commencer par le fait que nous sommes très franco-français et la France est moins bonne que les autres en exportation, à l'international.

Il faut savoir qu'on bat un record de versement des dividendes sur le début de l'année, mais la progression a fortement ralenti partout car la croissance économique mondiale est en train de ralentir. À cause de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. À cause du Brexit qui n'en finit pas.

Fidéliser les actionnaires

À lire aussi
Le CAC 40 est l'indice phare de la Bourse de Paris Bourse
Les infos de 22h - La Bourse de Paris laminée par les tensions entre la Chine et les États-Unis

Autrement dit, le commerce international tourne moins vite mais comme nous sommes mauvais dans ce domaine, on n'est moins impacté. Ensuite, c'est une tradition française de fidéliser les actionnaires en leur versant un dividende conséquent. C'est un peu un airbag contre les OPA.

On garde des actionnaires historiques grassement payés et on écarte les fonds vautours, ces grands groupes internationaux et autres fonds de pensions anglo-saxons qui montent au capital d'une entreprise, siphonnent les bénéfices pendant cinq ans et repartent ensuite sans se soucier de l'avenir du groupe et de ses investissements.

Qui possède le CAC 40 ?

Qui sont ces actionnaires qui bénéficient de ces dividendes ? Il y a 50% de fonds et d'investisseurs étrangers et 50% de Français. Et là, dans les Français, vous avez les familles fondatrices, l'État qui est encore très présent au capital de nos fleurons industriels donc quand il y a beaucoup de dividendes, c'est bon pour les finances du pays et puis il y a de plus en plus de salariés qui sont actionnaires de leur entreprise.

Il faut bien comprendre ce que c'est qu'un actionnaire. C'est d'abord quelqu'un qui met son argent dans une entreprise et qui touche une partie des bénéfices quand cette entreprise fait de bons résultats. Ce qui donne un parfum un peu sulfureux à ce mot d'actionnaire, c'est qu'il sent la naphtaline et qu'on a l'impression que ce sont les mêmes familles fortunées qui s'enrichissent depuis des siècles. Et ce n'est pas complètement faux. 

67,4% des bénéfices reversés aux actionnaires

Les ONG OXFAM et le Basic ont établi qu'entre 2009 et 2018, les entreprises françaises ont reversé 67,4% de leurs bénéfices aux actionnaires, donc verser des dividendes importants fige la population des actionnaires en France.

Si on regarde les stars de la bourse. On va prendre le CAC 40 : vous savez que c'est une invention récente, le CAC 40. Il a été créé le 31 décembre 1987 par la Compagnie des Agents de Change. CAC signifie aujourd'hui cotation assistée en continu.

En 32 ans, 12 entreprises n'ont jamais quitté l'indice, Accor, Carrefour, Danone. Huit ont fait des allers-retours : PSA, Essilor, Bouygues et un certain nombre ont changé de nom à la faveur d'une fusion, BNP, Elf Aquitaine, Rhône Poulenc. En 30 ans, moins de 100 sociétés ont navigué dans le CAC 40, ce qui veut dire qu'il y a eu peu de nouveaux acteurs et donc une économie française figée sur ses vieux secteurs économiques.

Le signe d'une économie statique

Verser beaucoup de dividende est donc aussi le signe d'une économie un peu statique. Les actionnaires pompent-ils les bénéfices au détriment des salariés qui n'ont pas d'augmentation de salaires ? Évidemment que non, c'est beaucoup moins caricatural que ça, n'en déplaise à Philippe Martinez. 

D'abord, vous avez des actionnaires à la Monsieur Jourdain. Ils sont actionnaires de leur entreprise mais ne boursicotent pas. Ce sont les salariés qui bénéficient d'un abondement et d'actions de leur entreprise. Le nombre de salariés qui bénéficie de titres de leur entreprise ne cesse d'augmenter. 

On est là aussi les meilleurs d'Europe avec près de 3 millions de salariés concernés et 4% de la population. Ce chiffre va augmenter grâce à la loi PACTE votée l'an dernier qui va encourager l'actionnariat salarial.

Des dividendes importants profitent aussi aux salariés. Et puis, une grande entreprise cotée qui réalise en moyenne les trois quarts de son activité à l'étranger qui verse des dividendes à un actionnaire français sur deux, c'est aussi de l'argent gagné à l'étranger qui est réinjecté en France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bourse CAC 40 Actionnaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798200212
Les entreprises françaises sont les plus généreuses en dividendes en Europe
Les entreprises françaises sont les plus généreuses en dividendes en Europe
Au deuxième trimestre 2019, les entreprises ont redistribué près de 514 milliards de dollars de dividendes à leurs actionnaires. Un record et les entreprises françaises sont les plus généreuses d'Europe.
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-entreprises-francaises-sont-les-plus-genereuses-en-dividendes-en-europe-7798200212
2019-08-20 07:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/so0DdghjWJmklCmM_XcCPQ/330v220-2/online/image/2018/0625/7793867665_le-cac-40-est-l-indice-phare-de-la-bourse-de-paris.jpg