3 min de lecture Retraites

Retraites : "Ce système sera "plus solidaire", assure Jean-Paul Delevoye sur RTL

INVITÉ RTL - Inciter "au prolongement de l'activité" avec un "âge d'équilibre" de départ assorti d'un dispositif de décote/surcote : le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a dévoilé hier ses préconisations.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Paul Delevoye invité de RTL du 19 juillet 2019 Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Curiosite´ - Sidonie Bonnec Thomas Hugues
Thomas Hugues et Eléanor Douet

Invité de RTL ce vendredi 19 juillet, le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a dévoilé hier ses préconisations, diversement accueillies, pour le futur "système universel" promis par Emmanuel Macron.

Ce système par points doit être mis en place en 2025. Il remplacera les 42 régimes de retraite actuels, actant la disparition des régimes spéciaux, selon les préconisations que Jean-Pierre Delevoye a remises à Édouard Philippe.

Les assurés pourront "toujours" partir à la retraite à l'âge légal de 62 ans, mais avec le dispositif de décote/surcote, il s'agit d'inciter "au prolongement de l'activité" pour garantir l'"équilibre du système". Le haut-commissaire préconise que l'"âge d'équilibre", ou "âge du taux plein" permettant une retraite complète, devienne "le même pour tous", alors qu'"aujourd'hui il est compris entre 62 et 67 ans en fonction de la durée travaillée". 

Jean-Paul Delevoye était en direct

08h05  - Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi.

08h01 - Quelle valeur pour chaque point. "Dix euros = un point avec un taux de rendement de 5,5. Si vous avez 100 euros, vous aurez 5,5 euros par an tout au long de votre retraite. C'est un contrat très claire", assure-t-il.

08h00 - Cette réforme mettra en place un système de points "qui existe déjà pour un grand nombre de salariés". "À chaque fois que vous aurez un revenu, vous pourrez acquérir des points et chaque point sera monétisable et immédiatement consacré à augmenter votre pension. Alors qu'aujourd'hui vous avez parfois des trimestres qui ne vous donnent pas d'augmentation de pension et parfois vous n'avez même rien".

07h59 - Pour tout comprendre à cette réforme, Jean-Paul Delevoye explique chacun sera "aidé par des simulateurs individuels à choisir le moment de [sa] retraite". Toutefois, aucun outil de ce type n'est pour le moment disponible, "c'est trop précoce", estime Jean-Paul Delevoye. "Il y a des paramètres que nous n'avons pas encore arrêtés".

07h58 - Jean-Paul Delevoye explique également que les personnes qui sont rentrées dans la vie active il y 4-5 ans environ "seront concernées à 98% par le nouveau système".

07h57 - Qui cette réforme va-t-elle concerné ? "La totalité des régimes, les 42 y compris les régimes parlementaires", assure Jean-Paul Delevoye.  "Si la loi est votée en 2020, nous préservons 5 ans. Donc il n'y a pas d’affolement. Ensuite 2025 et après une transition sur laquelle nous sommes en train de discuter avec les partenaires sociaux : de 5, 10, 20, 25 ans, peut-être plus pour pouvoir basculer dans un régime universel".

07h55 - Jean-Paul Delevoye assure vouloir combattre "l'égoïsme corporatiste".

07h54 - La système s'attaquera aux régimes spéciaux. Les cheminots s'estiment perdants avec ce système. SUD Rails a d'ores-et-déjà annoncée une grève. "Nous leur disons 'à métier identique, retraite identique. Qu'on m'explique pourquoi le chauffeur de bus de la RATP et celui de Bordeaux aurait un système de retraite différent. Pourquoi quand vous êtes dans le privé, vous n'avez pas le même calcul de 25 meilleures années par rapport aux 6 derniers mois. Repensons le New Deal", répond Jean-Paul Delevoye.

07h53 - Ce système sera "plus solidaire". "Aujourd'hui, le système est favorable pour les carrières ascendantes et longues et très pénalisant pour les carrières heurtées et courtes", regrette-t-il. "Nous réorganisons ça pour que les petites retraites soient favorisées". "C'est avantageux pour les femmes".

07h52 - Jean-Paul Delevoye a répondu aux critiques d'Éric Woerth : "La critique correspond à une vision comptable".

07h51 - Pour lui, le système sera plus juste. "Les mêmes règles : à métier identique, retraite identique", résume Jean-Paul Delevoye. 

07h50 - De nombreuses critiques ont suivi la présentation de ce rapport, à l'image d'Éric Woerth et des syndicats. "C'est quelque chose de plus juste et de plus simple", répond Jean-Paul Delevoye.

07h48 - Pour le haut-commissaire, cette réforme permettra "un équilibre entre actifs et retraités".

07h47 - "On met en place un nouveau contrat qui fait qu'à partir de cet âge d'équilibre. Si vous souhaitez retravailler en tant que retraité, vous pourrez cumuler l'emploi-retraite en continuant d'acquérir des droits. C'est un contrat social", assure Jean-Paul Delevoye.

À lire aussi
Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, invitée du Grand Jury RTL le 20 octobre 2019 réforme des retraites
Retraites : Marine Le Pen "outrée" que l'on demande aux Français des "sacrifices"

07h44 - Jean-Paul Delevoye assure que la réforme sera plus avantageuse que le système actuel. "La décote sera inférieure et surtout parce qu'à partir de cet âge on va pouvoir rapprocher l'âge d'annulation de la décote de 67 ans", explique-t-il.

07h42 - Les Français devront-ils travailler plus longtemps avec cette réforme ? "Nous avons gardé la possibilité de partir à 62 ans (...) Par contre si tout le monde part à 62 ans le régime est déséquilibré. L'âge d'équilibre c'est 64 ans", rappelle Jean-Paul Delevoye.

07h30 - Bonjour à tous et bienvenue dans ce live où vous pourrez suivre l'interview du haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants