2 min de lecture Laurent Wauquiez

"Quotidien" : Wauquiez "assume" et annonce qu'il va "porter plainte" et "saisir le CSA"

Le président des Républicains a dénoncé, mardi 20 février, "une manipulation" et des "méthodes de voyous" après la diffusion d'enregistrements par les journalistes de "Quotidien".

Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2017
Laurent Wauquiez, le 6 décembre 2017 Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Pour la première fois depuis les révélations de ses propos tenus à l'école de management de Lyon jeudi 15 et vendredi 16 février, Laurent Wauquiez a dénoncé, mardi 20 février, "quatre jours de déchaînement médiatique surréalistes". Au cours d'une interview de plus de trente minutes sur BFMTV, le patron des Républicains a annoncé qu'il allait "déposer plainte" et "saisir le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel, ndlr)".

Laurent Wauquiez s'en est pris frontalement au journaliste de Quotidien, qui a révélé le document sonore. Pour lui, il s'agit de "méthode de voyou".

"Il s'est livré à une embuscade, il n'a pas fait un travail d'enquête, il a contacté les élèves en amont, il a manipulé l'un d'entre eux pour le convaincre d'enregistrer ces propos dans mon dos et à mon insu, pour ensuite en sortir ces extraits, dans une rupture totale du contrat de confiance" conclu avec les élèves. Un peu plus tôt dans la journée du 20 février, Quotidien démentait les accusations du clan Wauquiez et affirmait "n'avoir rien déboursé" pour se procurer le document.

À lire aussi
Bernard Debré le 17 décembre 2013 à Paris Les Républicains
LR : "Il serait temps qu'on ait quelqu'un d'autre" à la tête du parti, dit Debré

"J'assume"

Ensuite, sur le fond, le chef de parti, qui estime "avoir le droit de dire ça", "assume les propos qui ont été les (s)iens. Je n'ai pas de double langage. Mon grand crime est d'avoir une parole libre." Il concède facilement qu'il ne s'excuserait pas.

Aujourd'hui, il dit qu'il prononcerait "exactement les mêmes mots", soulignant aussi qu'il n'avait "pas insulté les Français", et qu'il n'était "pas Emmanuel Macron", faisant référence aux déclaration du président de la République sur les Comoriens ou "les gens qui ne sont rien". Il estime être la "cible" d'un "procès médiatique". "Je ne suis pas dupe, j'en suis la cible, ça ne m'impressionne pas, ça ne me fera pas reculer", reprenant à son compte les arguments de défense de François Fillon pendant la campagne présidentielle.

Sur Sarkozy : "Ce sont les seuls propos que je regrette"

Seule exception : ses propos sur Nicolas Sarkozy. "Ce sont les seuls que je regrette." "J'en ai présenté mes excuses à Nicolas Sarkozy. J'ai une profonde estime pour la personne." Laurent Wauquiez avait déclaré devant les étudiants que l'ancien chef de l'État "plaçait ses ministres sur écoute", avant de se rétracter sur BFMTV. "Je n'ai jamais sérieusement pensé que les ministres étaient écoutés en Conseil des ministres", a-t-il dit.

Sur Pécresse : "De l'humour"

Pour le reste, il confirme que "Gérald Darmanin ne peut pas rester au gouvernement." "C'est une question d'exemplarité." Qu'Emmanuel Macron "a construit sa victoire à la présidentielle sur la démolition de François Fillon." Aucun regret non plus vis-à-vis d'Alain Juppé et les députés de La République En Marche.

Seule Valérie Pécresse, qui ferait "nombre  de conneries", a quelque peu été ménagée par le leader de la droite. Ce serait "de l'humour", s'est-il défendu. Pas assez convaincant pour Dominique Bussereau. Ce proche de Valérie Pécresse, en congé du parti Les Républicains, a définitivement claqué la porte de la rue de Vaugirard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Wauquiez Les Républicains CSA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792356549
"Quotidien" : Wauquiez "assume" et annonce qu'il va "porter plainte" et "saisir le CSA"
"Quotidien" : Wauquiez "assume" et annonce qu'il va "porter plainte" et "saisir le CSA"
Le président des Républicains a dénoncé, mardi 20 février, "une manipulation" et des "méthodes de voyous" après la diffusion d'enregistrements par les journalistes de "Quotidien".
https://www.rtl.fr/actu/politique/quotidien-laurent-wauquiez-va-porter-plainte-et-saisir-le-csa-7792356549
2018-02-20 19:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2JVYO4kAr_MrAdMdU3Jphg/330v220-2/online/image/2018/0219/7792329037_laurent-wauquiez-le-6-decembre-2017.jpg