1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Quand François Hollande a eu peur que Ségolène Royal rejoigne Emmanuel Macron
1 min de lecture

Quand François Hollande a eu peur que Ségolène Royal rejoigne Emmanuel Macron

L'ancien président de la République a cru que son ex-compagne aurait été capable de rejoindre le gouvernement, à la place de Nicolas Hulot, lors du dernier remaniement.

François Hollande et Emmanuel Macron, le 14 mai 2017 à l'Élysée
François Hollande et Emmanuel Macron, le 14 mai 2017 à l'Élysée
Crédit : AFP / Stéphane de Sakutin
Quand François Hollande a eu peur que Ségolène Royal rejoigne Emmanuel Macron
04:52
Quand François Hollande a eu peur que Ségolène Royal rejoigne Emmanuel Macron
04:52
Amandine Bégot

Concilier famille et politique, l'exercice est périlleux. Et en voilà un qui en sait quelque chose : François Hollande. L’Express raconte ce mercredi 26 septembre que l'ancien président s'est fait très peur, lors du dernier remaniement.

Il a bien cru que Ségolène Royal allait rejoindre Emmanuel Macron. Lundi 3 septembre, la veille donc du remaniement, François Hollande déjeune avec la mère de ses enfants. Il en revient, écrit L’Express, pas totalement rassuré. "Elle est capable d'accepter", a-t-il ainsi glissé à l'un de ses amis.

Le lendemain, à l'annonce de la nomination de François de Rugy, il pousse un ouf de soulagement. Mais nouveau coup de chaud la semaine suivante. Hollande découvre la une de Paris Match : lui et Julie Gayet qui prennent la pose. À l’intérieur, deux pages sur lui en compagnie de Ségolène Royal lors du mariage de leur fils. Embarrassé, il aurait toujours selon L'Express lâché : "Les deux, comme ça, quand même". On imagine la scène.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/