1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nicolas Hulot : "Jamais de la vie je n'aurais démissionné", dit Ségolène Royal sur RTL
1 min de lecture

Nicolas Hulot : "Jamais de la vie je n'aurais démissionné", dit Ségolène Royal sur RTL

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre de l'Écologie réagit ce mercredi 29 août à la démission de Nicolas Hulot, qui lui avait succédé après la présidentielle 2017.

Ségolène Royal, le 29 août 2018
Ségolène Royal, le 29 août 2018
Crédit : RTL.fr
"Les lobbies sont légitimes dans la société", a déclaré Ségolène Royal sur RTL
00:43
Ségolène Royal était l'invitée de RTL le 29 août 2018
12:54
Ségolène Royal à propos de Nicolas Hulot : "Il n'avait pas vu que c'était aussi difficile"
00:27
Ségolène Royal a déclaré sur RTL : "Je ne suis candidate à rien"
00:24
Démission de Hulot : "Je ne suis candidate à rien", assure Ségolène Royal sur RTL
12:53
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Qu'aurait-elle fait à la place de Nicolas Hulot ? L'ancienne ministre de l'environnement (2014-2017) Ségolène Royal est l'invitée de RTL ce mercredi 29 août. Elle réagit à la démission, annoncée la veille, de Nicolas Hulot, du poste de ministre de la Transition écologique et solidaire. 

Ségolène Royal aurait-elle démissionné ? "Non, absolument pas, je pense que le combat pour l'environnement est un des plus beaux combats aujourd'hui, non seulement dans la politique mais également dans la société civile", rétorque-t-elle.

Quitter ses fonctions, Ségolène Royal ? "Jamais de la vie, lance l'ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique. Ce n'est pas mon style". Mais être aux prises avec les lobbys et être empêché(e) de faire son travail, comme le sous-entend Nicolas Hulot, ne peut-il pas justifier un départ ? "Je crois qu'au contraire, ça stimule quand il y a des lobbys, estime l'ancienne ministre. Ils sont légitimes dans une société."

"Parce que qu'est-ce que c'est qu'un lobby ?, interroge Ségolène Royal. C'est un groupe de pression qui défend ses intérêts privés. Et qu'est-ce que la politique ? C'est justement essayer d'identifier les intérêts privés dans une société - qui sont parfaitement légitimes - mais d'en dégager l'intérêt général. Et d'imposer à ces lobbys l'intérêt général."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/