1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Projet de loi Climat : Michel Barnier fustige "la fébrilité" d'Emmanuel Macron
1 min de lecture

Projet de loi Climat : Michel Barnier fustige "la fébrilité" d'Emmanuel Macron

INVITÉ RTL - L'ancien négociateur de l'Union européenne pour le Brexit "ne voit pas la ligne" tracée par le président de la République avec ce projet de loi.

Michel Barnier au Grand Jury le 9 mai 2021
Michel Barnier au Grand Jury le 9 mai 2021
Crédit : RTL
Le Grand Jury de Michel Barnier
48:01
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

Plusieurs milliers de personnes manifestent ce dimanche 9 mai à Paris pour demander une loi Climat plus ambitieuse. Cela intervient alors que des doutes se font sur la tenue d'un référendum pour inscrire la lutte contre le dérèglement climatique dans la Constitution. 

Il s'agissait de l'un des engagements les plus forts d'Emmanuel Macron devant la Convention citoyenne pour le climat. Face aux réticences du Sénat sur la formulation, le chef de l'État aurait renoncé au scrutin, selon les informations du Journal du Dimanche. Pour rappel, le texte doit être voté dans les mêmes termes par les deux chambres pour pouvoir être soumis à référendum.

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, Michel Barnier regrette "une forme de fébrilité et d'incertitude" de la part d'Emmanuel Macron et de l'exécutif "sur ce sujet du climat et de l'environnement". Sans jamais nommer le président de la République, l'ancien négociateur de l'Union européenne pour le Brexit explique ne pas "voir la ligne" tracée sur ce projet de loi, "comme dans d'autres domaines d'ailleurs", tacle-t-il. 

L'ancien ministre de l'Environnement de 1993 à 1995 sous François Mitterrand dénonce la façon de faire du président de la République, à savoir le fait d'"annoncer un référendum sans penser aux conséquences", "s'apercevoir qu'il pose des problèmes" et "ne pas écouter le Sénat".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/