1 min de lecture Dgse

Procès des espions français : "Ces affaires se comptent sur les doigts d'une main", dit Guisnel

INVITÉ RTL - Deux agents de la DGSE sont actuellement jugés par la Cour d'assise spéciale, soupçonnés d'avoir livré des informations confidentielles aux services chinois. Jean Guisnel, auteur de "L'Histoire secrète de la DGSE", livre son analyse sur cette affaire.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Procès des espions français : "Ces affaires se comptent sur les doigts d'une main", estime un journaliste Crédit Image : AFP / Martin Bureau | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Benoît Collet

Deux agents français de la DGSE sont actuellement jugés par la Cour d'assise spéciale pour haute trahison. Il sont soupçonnés tous les deux d'avoir livré des informations confidentielles à la Chine. "Ce genre d'affaires se comptent sur les doigts d'une main en une décennie", estime Jean Guisnel, journaliste au Point et auteur du livre L'Histoire secrète de la DGSE, aux éditions Robert Laffont.

"Au moment des faits, l'un des accusés était en poste à l'ambassade de France à Pékin, où il était chargé des relations publiques avec les services chinois, poursuit Jean Guisnel. L'autre accusé travaillait au contre-espionnage à Paris. S'il a été au service des Chinois pendant des années, les services de sécurité de la DGSE, chargés de surveiller les agents, sont aussi au moins aussi fautifs que l'accusé."

"Il est très peu vraisemblable que l'agent en poste à Pékin ait eu des informations sur les réseaux français en Chine", conclut le journaliste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dgse Chine Espionnage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants