1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle : un déplacement de Marine Le Pen perturbé par des manifestants
2 min de lecture

Présidentielle : un déplacement de Marine Le Pen perturbé par des manifestants

Des manifestants se sont opposés à la tenue d'une réunion publique en présence de la présidente du Front national à Rignac (Aveyron).

Marine Le Pen en déplacement dans l'Aveyron samedi 4 mars.
Marine Le Pen en déplacement dans l'Aveyron samedi 4 mars.
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Ludovic Galtier & AFP

François Fillon a ses casseroles, Marine Le Pen ses cornes de brume. En marge d'un déplacement de la présidente du Front national à Rignac, village de 2.000 habitants de l'Aveyron, des centaines de personnes se sont opposées à la tenue de sa réunion publique. Majoritairement syndiqués à la CGT ou encartés au Nouveau parti anticapitaliste de Philippe Poutou, les manifestants ont sifflé, utilisé des cornes de brume et crié "FN fasciste". À part quelques jets de pétards, selon les forces de l'ordre, aucun incident n'avait été signalé peu avant le début de la réunion publique de Mme Le Pen.

Cet appel à manifester avait été lancé le 27 février par un "rassemblement citoyen contre le FN" sur Facebook: "Parce que le FN ne sera jamais un parti "normal", parce que l'Aveyron est une terre ouvrière et paysanne, populaire et sociale, nous refusons la venue de l'extrême droite à Rignac !", pouvait-on lire lundi dans ce message.

Comme François Fillon, Marine Le Pen est empêtrée dans les affaires. Comme François Fillon, elle risque une mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs d'assistants au Parlement européen. Ce qui fait dire à Marine Le Pen que "le Système travaille à sa survie, il essaie de le faire en toute discrétion, raté encore ! Nous sommes là pour dénoncer ses manœuvres ! Nous dénoncerons tous ses coups tordus dans cette campagne. Nous verrons qu'il y en aura d'autres !", a-t-elle lancé à Rignac devant 900 personnes, selon le FN."

Le Système prend toutes les initiatives pour perturber les élections

Marine Le Pen, présidente du Front national

Et Marine Le Pen de conclure : "Le Système ne supporte pas le mouvement profond en train de se dessiner, alors il intervient comme il peut, il prend toutes les initiatives pour perturber les élections et placer ses poulains", en référence à Emmanuel Macron. "Français (...), tenez bon! Résistez au Système qui veut en même temps affaiblir notre maison et nous déposséder de notre liberté, de nos valeurs, de nos patrimoines matériels et immatériels", a-t-elle lancé. "Le Système ne supporte pas l'idée que le peuple puisse reprendre le pouvoir (...), arracher à l'UE les manettes du pouvoir et mener les politiques qu'il veut", a-t-elle vilipendé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/