3 min de lecture Présidentielle 2017

Résultats présidentielle 2017 : pourquoi le FN courtise autant Dupont-Aignan

Avec ses 4,7% des voix récoltées au soir du 1er tour, le candidat de Debout la France attire les convoitises. Son électorat pourrait constituer un important réservoir de voix pour Marine Le Pen.

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Il se fait désirer. Nicolas Dupont-Aignan cultive la discrétion depuis le soir du 1er tour de l'élection présidentielle. Au grand dam de Marine Le Pen et ses alliés, qui tentent par tous les moyens de le faire se rallier à leur cause. "Il y a beaucoup de choses qui font qu'on pourrait au moins engager des discussions. Je le souhaite. Je souhaite le rassemblement le plus large des patriotes face aux représentants de la mondialisation la plus décomplexée", a expliqué lundi 23 avril sur France 2 la candidate du FN présente au second tour. 

Il faut dire que pour espérer s'imposer face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen sait qu'elle doit renforcer sa base d'électeurs. Et les 4,7% réalisés au premier tour par Nicolas Dupont-Aignan pourraient bien être très utiles à la candidate. Après la publication des résultats, le candidat de Debout la France s'est réjoui de son score, affirmant que son parti représentait "une force politique désormais incontournable" en France. Il a en effet gagné 1 million d'électeurs par rapport à 2012. Il a également ajouté qu'il révélerait son choix pour le second tour en début de semaine, "en homme libre", "après avoir réuni les instances de (son) parti". 

À peine quelques minutes plus tard, Florian Philippot, vice-président du FN déclarait sur France 2 : "Il n'y a quasiment rien qui le sépare de nous", voyant dans l'électorat de Nicolas Dupont-Aignan une réserve de "patriotes". Le lendemain, c'est David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen qui a procédé à un second appel du pied, en expliquant : "Il y a un certain nombre d'idées communes. C'est un véritable patriote, il a défendu des idées courageuses et sans doute ses électeurs sont-ils plus proche des positions de Marine". 

Dupont-Aignan a "laissé la porte grande ouverte", pour Philippot

Marine Le Pen a elle-même précisé les propositions communes qu'auraient les deux candidats. "Nicolas Dupont-Aignan a un projet qui est extrêmement proche du nôtre. Il faut le dire, il a les mêmes convictions. Il partage le souhait que la France redevienne souveraine, le retour des frontières. Il souhaite arrêter l’immigration massive", a développé celle qui vient de se mettre en congé de la présidence du Front national. Florian Philippot a une nouvelle fois encouragé le candidat à se prononcer en faveur du FN ce mardi, n'hésitant pas à utiliser la flatterie. "Il a fait un très bon score, objectivement", a estimé le vice-président du parti au micro de France Info. Il a également ajouté que le candidat de Debout la France avait "laissé la porte grande ouverte" et qu'il avait "peut-être changé d'avis", après les propos tenus durant la campagne, contre le Front national

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

Car si Nicolas Dupont-Aignan ne s'est pas encore prononcé, c'est peut-être parce qu'il hésite à soutenir un parti qu'il a vivement critiqué ces derniers mois. Dernier exemple en date, lors d'un meeting le 19 avril dernier, le maire de la commune d'Yerres avait rejeté l'hypothèse selon laquelle il appellerait à voter Marine Le Pen au second tour. "Nous n'avons jamais été xénophobes. Ils nous salissent", avait-il déclaré, visant ceux qui affirmaient son probable soutien à la candidate frontiste. Mais Nicolas Dupont-Aignan entretient l'ambiguïté quant à son choix. Invité le 14 avril sur BFMTV, il avait d'abord expliqué avoir "toujours considéré que les Français étaient adultes et qu'ils n'avaient pas besoin de consignes. (...) Mais vu l'ampleur du choix, et si les Français ne me placent pas au second tour, je prendrai mes responsabilités, qui seront historiques". À la question de savoir si ce choix "historique" se porterait sur Marine Le Pen, il avait éludé, répondant : "Je n'en sais rien". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Front national Nicolas Dupont-Aignan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants