1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle américaine 2016 : "Avec Hillary Clinton et Donald Trump, ce sera une bataille de rejets et non de projets", regrette Alain Duhamel
2 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : "Avec Hillary Clinton et Donald Trump, ce sera une bataille de rejets et non de projets", regrette Alain Duhamel

ÉDITO - L'éditorialiste revient sur la candidature d'Hillary Clinton à la présidentielle américaine, un événement aussi important qu'emblématique des Etats-Unis.

Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Hillary Clinton entre dans l'histoire
Présidentielle américaine 2016 - Le Top 5 : Hillary Clinton entre dans l'histoire
Crédit : KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Présidentielle américaine 2016 : "Avec Hillary Clinton et Donald Trump, ce sera une bataille de rejets et non de projets", regrette Alain Duhamel
03:18
Présidentielle américaine 2016 : "Avec Hillary Clinton et Donal Trump, ce sera une bataille de rejets et non de projets", regrette Alain Duhamel
03:19
Alain Duhamel

En perdant les états du New Jersey, du Dakota du Sud et du Nouveau-Mexique, Bernie Sanders voit Hillary Clinton devenir  la première femme candidate à l'élection présidentielle des Etats-Unis, avant l'élection qui l'opposera à son concurrent Républicain, Donald Trump.

Pour Alain Duhamel, il s'agit d'une "date symbolique importante" car même si Hillary Clinton "n'est pas la première femme susceptible d'être à la tête d'un pays", il s'agit ici "de la première puissance du monde". Et le journaliste estime que l'ancienne première dame "est plutôt favorite", "justement parce que c'est une femme". Selon Alain Duhamel, la candidate démocrate "représente les minorités", mais est surtout " la plus compétente, la plus expérimentée, la plus réaliste et la plus qualifiée" et cela se verra "à travers les quatre débats télévisés qui auront lieu".

Hillary Clinton, une "vedette consacrée mais contestée"

L'éditorialiste ajoute cependant qu'Hillary Clinton est "plus brillante que sympathique", même si "elle représente tout ce que les Etats-Unis détestent", comme "le pouvoir de l'argent ancré dans le financement des campagnes présidentielles", or "les Etats-Unis sont traversés par un mouvement populiste de gens qui ont perdu leur maison et dont les revenus ont baissé". Dès lors, Alain Duhamel estime que "ça va être un duel entre une vedette consacrée mais contestée et Donald Trump, un milliardaire violent et démagogue". Le journaliste s'attend donc à un "match de rejet".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/