1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Vous ne pouvez pas jouer avec la France", Ménard appelle Le Pen et Zemmour à s'unir
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Vous ne pouvez pas jouer avec la France", Ménard appelle Le Pen et Zemmour à s'unir

INVITÉ RTL - Le maire de Béziers craint qu'une guerre d'ego fasse dérailler la campagne présidentielle pour l'extrême droite.

Robert Ménard, le maire de Béziers.
Robert Ménard, le maire de Béziers.
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Robert Ménard était l'invité de RTL Soir
07:01
L'invité de RTL Soir du 19 octobre 2021
07:01
Marie-Pierre Haddad

"On était loin d'une causerie au coin du feu où l'on parle de bouquins". Robert Ménard revient sur la visite d'Éric Zemmour à Béziers le 16 octobre. Invité de RTL ce mardi 19 octobre, l'édile estime que "personne ne peut croire qu'on est dans autre chose qu'une campagne électorale", émanant de la part de l'essayiste. 

"J'ai du mal à douter" de sa candidature, ajoute-t-il. Pourtant, le chantre de l'union des droites qui a assuré Marine Le Pen de son soutien reconnaît avoir sous-estimé l'effet Zemmour dans la campagne présidentielle. "Je me suis trompé. Je n'imaginais pas un seul instant qu'il puisse en être là dans les sondages. Il y a des gens qui sont à droite de la droite et qui ont du mal à s'identifier à Marine Le Pen", explique-t-il. 

Robert Ménard a une nouvelle fois appelé à la réconciliation entre Éric Zemmour et Marine Le Pen. "Ce serait suicidaire et invraisemblable d'imaginer que pour des querelles d'ego, on se retrouve sans candidat au second tour, explique le maire. Il faut que celui qui est derrière l'autre se désiste". Et ainsi baser sa stratégie sur les sondages. 

Chacun est persuadé qu'il va gagner

Robert Ménard à propos de Marine Le Pen et Éric Zemmour

Il reconnaît que sa mission de médiateur est encore loin d'avoir aboutie. "Chacun est persuadé qu'il va gagner", regrette-t-il. Robert Ménard lance ainsi un nouvel appel à Éric Zemmour et Marine Le Pen : "Vous ne pouvez pas jouer avec la France, vous qui expliquez que vous n'êtes pas des politiciens comme les autres".

Quid des parrainages ?

À lire aussi

Au Rassemblement national, l'entourage de la candidate assure qu'elle reste la mieux placée pour l'emporter. Un membre de son équipe de campagne soulève aussi la question des parrainages pour Éric Zemmour. Ses propos "peuvent fermer le robinet à signatures. Ca peut être compliqué pour lui" d'obtenir les 500 parrainages exigés pour pouvoir être candidat en 2022. "Les maires ne veulent plus signer pour personne", ajoute-t-il. Du côté de l'essayiste, on reconnaît que les signatures sont "un vrai sujet"

Robert Ménard indique ne pas avoir changé d'avis sur ce point : son parrainage ira à Marine Le Pen. "J'ai fait une promesse. Je la respecterai", déclare-t-il. Mais le maire de Béziers précise qu'il ne s'agit pas d'une affirmation pour autant. "Ce que je ne veux pas, c'est me retrouver dans une situation où en janvier, en février, tout le monde soit comme aujourd'hui autour des mêmes résultats en terme de sondage (...) que l'on se retrouve sans candidat au second tour et que le candidat LR passe devant nous", nuance-t-il. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/