1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour les jeunes ?
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour les jeunes ?

Selon un sondage BVA pour RTL, les jeunes se sentent délaissés dans la campagne à la présidentielle. Pourtant, chaque candidat a sa mesure "jeunesse". Philippe Poutou propose ainsi un pré-salaire d'autonomie à 1.700 euros par mois.

Les 12 candidats officiels à l'élection présidentielle 2022.
Les 12 candidats officiels à l'élection présidentielle 2022.
Crédit : AFP
Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour les jeunes, délaissés ?
00:02:19
Présidentielle 2022 : quelles sont les propositions des candidats pour les jeunes ?
00:02:19
Anaïs Bouissou - édité par Sandra Cazenave

Les jeunes se sentent oubliés de la campagne présidentielle, comme le montre le dernier sondage BVA pour RTL, publié lundi 28 mars : quatre jeunes sur dix pourraient s'abstenir. La plupart d'entre eux, soit 70% des moins de 24 ans, considèrent que les politiques ne s'intéressent pas assez à eux

Pour ceux qui souhaitent quand même voter, les intentions restent assez proches de leurs parents, soit le trio de tête Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. À une exception près dans ce sondage : chez les jeunes, Valérie Pécresse ne passe pas la barre des 3 % des intentions de vote, derrière Jean Lassalle.

Qui est le candidat le plus généreux pour les jeunes ? La palme revient à Philippe Poutou et son pré-salaire d'autonomie: 1.700 euros mensuels jusqu'à 25 ans. La deuxième place revient à Jean-Luc Mélenchon : 1.063 euros par mois pour les étudiants à condition de ne plus être déclaré sur les impôts de leurs parents. Cette proposition serait financée par des taxes sur les successions des plus riches. Vient ensuite Marine Le Pen qui veut supprimer les impôts pour les moins de 30 ans.

De la gauche à la droite, chacun a sa proposition pour les jeunes : revenu citoyen pour Yannick Jadot, minimum jeunesse pour Anne Hidalgo, revenu jeune actif (670 euros mensuels) et une banque des jeunes pour financer les études pour Valérie Pécresse. 

À lire aussi

Certains programmes sont un peu plus austères côté jeunesse. Pour Éric Zemmour, le RSA jeune est "une serpillière sociale". Il veut alors revaloriser les boursiers modestes, mais supprimer les bourses des étudiants absents. Jean Lassalle préfère, lui, prêter plutôt que donner. Il propose un prêt de 20.000 euros à taux zéro. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.