1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quand le nouveau président va-t-il prendre ses fonctions ?
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : quand le nouveau président va-t-il prendre ses fonctions ?

À partir du 24 avril au soir les Français connaîtront le nom du candidat, ou de la candidate, victorieux de l'élection présidentielle 2022. Mais ce dernier ne prendra véritablement ses fonctions que plusieurs jours plus tard.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron briguent la présidence de la République française le 24 avril 2022
Marine Le Pen et Emmanuel Macron briguent la présidence de la République française le 24 avril 2022
Crédit : AFP
Lison Bourgeois

Dès ce dimanche 24 avril à 20 heures, les Français connaîtront le nom du vainqueur de l'élection présidentielle 2022. Cependant, il faudra attendre plusieurs jours pour que le nouveau président, ou la nouvelle présidente, prenne officiellement ses fonctions. La prise de fonction devra être officialisée au plus tard le 13 mai 2022

Bien avant cette date, les résultats de l’élection seront proclamés le 27 avril par le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius. Le 28 avril, la Haute Autorité de la déclaration patrimoniale transmettra le résultat du candidat élu pour publication. C'est à ce moment que le Journal officiel publiera les résultats du second tour selon le site du Conseil constitutionnel. 

La date butoir pour la passation des pouvoirs ne vient qu'ensuite : le 13 mai. Cette date correspond en effet au dernier jour du mandat du président sortant. Il est donc logique que le candidat victorieux prenne ses fonctions à cette même échéance, au plus tard. L'entrée en fonctions d'Emmanuel Macron remontant au 4 mai 2017, celle de son successeur aura lieu au plus tard le 13 mai 2022 selon le site d'informations gouvernemental. 

Plus tard, le dépôt des comptes de campagne présidentielle

Ensuite, c'est l'échéance du 24 juin qu'il faut noter. En effet, c'est la limite de dépôt des comptes de campagne présidentielle. Les comptes de campagne clôturés doivent être déposés au Conseil constitutionnel qui dispose ensuite de six mois pour les valider et déterminer le montant à rembourser aux candidats en fonction de leurs résultats au scrutin. Le remboursement s'élève à 47,5% du plafond de dépenses pour ceux qui ont obtenu plus de 5% des suffrages exprimés au premier tour, et à 4,75% pour les autres.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.