1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : pourquoi le premier grand meeting de Valérie Pécresse est capital
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : pourquoi le premier grand meeting de Valérie Pécresse est capital

Valérie Pécresse donnera son premier grand meeting le 13 février au Zénith de Paris. Un moment très attendu, qui doit véritablement lancer sa campagne.

Valérie Pécresse le samedi 4 décembre 2021
Valérie Pécresse le samedi 4 décembre 2021
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
LR mise gros sur le meeting de Pécresse le 13 février
00:03:29
Un air de campagne du 28 janvier 2022
00:03:29
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par William Vuillez

Valérie Pécresse est en déplacement dans l'Ain vendredi 28 janvier, mais le vrai moment qu'attend LR c'est son premier grand meeting le 13 février au Zénith de Paris. "Le 13 il ne faut pas se rater", "il va falloir envoyer du lourd", voilà ce qu'on entend à droite. "Ce sera un moment charnière pour montrer la cohérence de son projet et un moment charnel où elle devra se découvrir, car les Français veulent savoir à qui ils donnent les clés", dit un de ses conseillers.

Grosse pression donc sur ce meeting. Certains plaident pour le grand discours classique, solennel, d'autres pour un format plus innovant "pourquoi pas avec un micro-cravate histoire qu'elle bouge sur scène", suggère un député, ou des "questions-réponses avec la salle", propose un membre de sa garde rapprochée, un exercice dans lequel elle est à l'aise. Ça cogite car il faut que ce soit LE vrai lancement de campagne.

Si ce meeting est si capital, parce que Valérie Pécresse est au coude à coude avec Marine Le Pen dans les sondages, tantôt l'une devant, tantôt l'autre. Et si Emmanuel Macron ne décroche pas, il ne reste qu'une place au second tour

Zemmour sous évalué ?

LR attend donc un "déclic", de la "passion", car Valérie Pécresse a montré qu'elle était "sérieuse", "mais il faut un truc en plus, un moment pour marquer sa différence", explique un de ses anciens concurrents. D'ici au 13 février, "on doit marteler qu'elle est le seul vote utile pour battre Macron", explique un de ses lieutenants, l'idéal serait qu'elle prenne "deux/trois points". De son côté, Valérie Pécresse va continuer les déplacements, faire la promotion de ses propositions : "Une campagne, c'est comme le thé, il faut que ça infuse", selon un de ses conseillers.

À lire aussi

Elle se bagarre avec Marine Le Pen pour une place en finale, mais certains sont persuadés qu'il y a un vote caché, qu'Éric Zemmour est sous-évalué dans les sondages. "Il occupe l'espace tous les week-ends avec ses meetings, il peut rattraper Pécresse", s'inquiète un  ténor LR. D'autres ne croient pas à cette théorie car "il est trop dans l'excès". La réalité c'est qu'à 72 jours du premier tour, on est dans le brouillard. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/