1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : pourquoi Jean-Luc Mélenchon ne se rendra pas au Salon de l'Agriculture
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : pourquoi Jean-Luc Mélenchon ne se rendra pas au Salon de l'Agriculture

Traditionnellement, les candidats à l'élection présidentielle sont tous présents au Salon de l'Agriculture. Mais Jean-Luc Mélenchon en a décidé autrement.

Jean-Luc Mélenchon, le 22 février 2022.
Jean-Luc Mélenchon, le 22 février 2022.
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Le leader des Insoumis ne sera pas au Salon de l'Agriculture qui doit se tenir du 26 février au 6 mars de 9h à 19h au Parc des expositions Porte de Versailles, à Paris. L'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon a expliqué que "le Salon de l'Agriculture promeut un mode d'agriculture qui n'est pas le nôtre. Plutôt que de participer, nous voulons prendre le contre-pied", justifie-t-elle sur RMC

Ce n’est pas la première fois que Jean-Luc Mélenchon ne participe pas à ce rendez-vous incontournable en pleine campagne présidentielle. En 2017, il avait refusé de s'y rendre en proposant à la place une "journée de l'Écologie" consacrée à l'environnement et au développement durable. Sa dernière visite remonte à 2014.

Tandis que le Salon de l'Agriculture aura lieu à Paris, Jean-Luc Mélenchon sera en déplacement à La Réunion, où il a prévu de défendre sa propre vision de l'agriculture. "Il parlera de l'agriculture paysanne, de la fin des pesticides et du respect des limites planétaires", confie son équipe de campagne.

Il faut changer toute l'agriculture pour qu'elle cesse d'être un enfer pour ceux qui la pratiquent et nauséabondent pour les consommateurs.

Jean-Luc Mélenchon, lors de son meeting à Bordeaux le 21 février 2022.

En meeting à Bordeaux lundi 21 février, Jean-Luc Mélenchon a estimé qu'il était nécessaire de "changer toute l’agriculture, pour qu’elle cesse d’être un enfer pour ceux qui la pratiquent et nauséabonde" pour les consommateurs.  

À écouter aussi


Dans son programme, Jean-Luc Mélenchon propose d'"instaurer une agriculture relocalisée, diversifiée et écologique et créer 300.000 emplois agricoles". Plus précisément, le leader des Insoumis souhaite réduire progressivement "des doses d'engrais et de pesticides" et "interdire immédiatement les plus dangereux", tels que le glyphosate et le néonicotinoïdes. 
Le candidat de La France Insoumise veut également remplacer le ministère de l'Agriculture par un "ministère de la Production alimentaire".

Les candidats, dont Yannick JadotAnne HidalgoChristiane TaubiraValérie Pécresse et Marine Le Pen, se rendront à l'évènement incontournable des campagnes présidentielles, le Salon de l’Agriculture. Le presque-candidat Emmanuel Macron s’y rendra ce samedi 26 février pour l’ouverture en tant que chef de l'État. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/