1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Pécresse doit-elle faire le deuil du soutien de Sarkozy ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Pécresse doit-elle faire le deuil du soutien de Sarkozy ?

Les spéculations sur le positionnement de l'ancien président dans cette campagne vont bon train. Certains militants LR n'osent même plus espérer un geste.

L'ancien président Nicolas Sarkozy
L'ancien président Nicolas Sarkozy
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Présidentielle 2022 : Pécresse doit-elle faire le deuil du soutien de Sarkozy ?
00:03:47
Le mystère Sarkozy dure, Pécresse trace sa route
00:03:47
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par William Vuillez

Nicolas Sarkozy sera à Toulouse dimanche aux côtés d'Emmanuel Macron pour l'hommage aux victimes de Mohammed Merah en 2012. À 3 semaines du premier tour, faudra-t-il y voir plus qu'une commémoration ? Non, assure l'entourage de Nicolas Sarkozy, "il est normal que l'ancien chef de l'État soit à Toulouse. C'est à la fin de son quinquennat que les attentats ont eu lieu". D'ailleurs, un autre ex de l'Élysée sera là : François Hollande. "L'emballement n'est pas justifié", glisse un de ses proches. "C'est une commémoration, pas un meeting", grince un autre.

Les spéculations sur le positionnement de l'ancien président dans cette campagne vont bon train en tout cas. Depuis des mois, des macronistes espèrent son soutien pour achever la droite, même si un conseiller d'Emmanuel Macron s'en amuse : "Déjà comme ça, sans soutien à Pécresse c'est bien !". Un député LR sort les griffes : "De toute façon, avec 30% dans les sondages, Macron n'a plus besoin de Sarko". L'ambiance à droite c'est : "Le pire est toujours possible mais il n'a pas encore pris de décision".

L'espoir d'un soutien s'amenuise

Il se fait désirer et ça préoccupe la droite alors que la campagne de Valérie Pécresse n'est déjà pas simple. Des dirigeants sont catégoriques : "Il ne peut pas ne pas la soutenir, c'est lui qui a fondé LR !". D'autres, désabusés, n'osent même plus espérer un geste. Le Parisien demande ce jeudi matin à Valérie Pécresse si elle a fait le deuil du soutien de Nicolas Sarkozy. Réponse de la candidate : "J'ai été fière d'être sa ministre, j'ai beaucoup appris à ses côtés. Aujourd'hui je trace ma route". Fini les "je suis convaincue qu'il me soutiendra". 

Nombre d'élus font un constat : "Tout ça, ça abime son image chez les militants". "J'en ai même entendu certains dire 'il doit rembourser le sarkothon' !", confie un député. Le sarkothon, c'était les 11 millions d'euros collectés pour rembourser ses frais de campagne invalidés en 2012. Seule certitude : les moindres faits et gestes de Nicolas Sarkozy seront passés au crible ces prochaines semaines.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/