1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Macron atteint 29%, Le Pen, Pécresse et Zemmour dans un mouchoir de poche
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Macron atteint 29%, Le Pen, Pécresse et Zemmour dans un mouchoir de poche

Selon notre sondage BVA pour RTL et Orange, réalisé avant l'annonce de candidature d'Emmanuel Macron, le président de la République obtient 29% des intentions de vote.

Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Valérie Pécresse et Éric Zemmour
Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Valérie Pécresse et Éric Zemmour
Crédit : AFP
Adélaïde Zulfikarpasic, directrice d'activité BVA Opinion, invitée de RTL Petit Matin
00:04:42
Marie-Pierre Haddad

Une longueur d'avance ? Mobilisé sur la crise ukrainienne, Emmanuel Macron connait un bond des intentions de vote en sa faveur, selon notre sondage BVA pour RTL et Orange dévoilé ce vendredi 4 mars et réalisé avant son annonce de candidature. 

Le président de la République qui a officiellement déclaré sa candidature obtient 29% des intentions de vote. Un bond de 5 points par rapport à la précédente vague du 18 février. Dans le détail, le président-candidat est en hausse dans "toutes les catégories de l'électorat en terme d'âge et s'impose dans toutes le tranches d'âge en tête des intentions de vote", précise le sondeur. À noter qu'il dépasse désormais Marine Le Pen chez les 25-34 et les 25-49 ans.

De sondage en sondage, Marine Le Pen est toujours deuxième. Elle obtient 16% des intentions de vote et perd 1,5 point par rapport à la précédente étude. Arrivent ensuite à égalité Valérie Pécresse et Éric Zemmour à 13%. La candidate Les Républicains perd 0,5 point, tandis que le candidat Reconquête enregistre une baisse de 1,5 point. "Compte tenu des marges d’erreur, ces trois candidats sont en réalité dans un mouchoir de poche dans la bataille pour la deuxième place", précise BVA. 

À gauche, Jean-Luc Mélenchon est en hausse de 1 point et atteint 11,5% des intentions de vote. "Il est encore difficile de mesurer l’impact éventuel de ses positions sur la Russie et sa volte-face récente, deux dynamiques contraires semblant à l’œuvre. D’ailleurs, il est à noter que son socle électoral semble se fragiliser : 65% seulement des électeurs déclarant une intention de vote en sa faveur se déclarent sûrs de leur choix contre 78% il y a 15 jours", indique BVA.

À lire aussi

Yannick Jadot dépasse aussi la barre des 5% et atteint 5,5%, soit une hausse de 1 point. Le candidat communiste Fabien Roussel, lui, en perd 1 et tombe à 3,5%. Anne Hidalgo est stable à 2%.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL