1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : la campagne est-elle en train de se radicaliser ?
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : la campagne est-elle en train de se radicaliser ?

INVITÉ RTL - Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques donne sa vision de la campagne présidentielle pour 2022.

Jean Castex a fustigé le polémiste Éric Zemmour ce samedi 4 septembre
Jean Castex a fustigé le polémiste Éric Zemmour ce samedi 4 septembre
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Présidentielle 2022 : la campagne est-elle en train de se radicaliser ?
05:50
Jean-Yves Camus, directeur de l'observatoire des radicalités politiques, est l'invité de RTL
05:50
Pascal Praud & Amandine Bégot - édité par William Vuillez

À 200 jours du premier tour de la présidentielle 2022, coup de projecteur sur cette campagne. Immigration, écologie, sécurité, pouvoir d’achat... les sujets ne manquent pas, mais on a tous l’impression que le débat est en train de se radicaliser en tout cas sur certaines questions. Pour en parler, Jean-Yves Camus directeur de l’Observatoire des radicalités politiques était l’invité de RTL ce mercredi 22 septembre.

"L’élection présidentielle, des fois, a été beaucoup plus violente qu’aujourd’hui. Moi j’ai voté pour la première fois en 1980 et cette élection présidentielle qui a vu la victoire de la gauche avec à l'époque le parti communiste associé à la candidature de François Mitterrand, a été très violente. On nous promettait le passage au communisme, on nous promettait les chars soviétiques", se rappelle le politologue. 

"Donc il faut savoir raison garder, aujourd’hui on a une campagne où certains sujets, l’immigration, la sécurité, l’assimilation, l’islam, sont vus par certains candidats de manière assez radicale. On a une gauche radicale qui s’exprime également sur les sujets économiques et sociaux en demandant de la rupture", souligne-t-il. Mais selon lui, "on a une campagne qui reste tout de même pour l’instant dans le cadre d’une expression démocratique parfaitement normale".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/