1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Ciotti, Pécresse, Bertrand, Barnier... C'est l'heure des pronostics
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Ciotti, Pécresse, Bertrand, Barnier... C'est l'heure des pronostics

Seules certitudes avec cette boutade d'un cadre : "Il n'y aura que deux candidats au second tour et la droite va gagner cette élection".

Xavier Bertrand, Philippe Juvin, Valérie Pécresse, Michel Barnier et Eric Ciotti
Xavier Bertrand, Philippe Juvin, Valérie Pécresse, Michel Barnier et Eric Ciotti
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
Un air de campagne du 02 décembre 2021
03:14
L'heure des pronos pour le congrès LR
03:14
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Marie-Pierre Haddad

Jour J pour connaître les deux finalistes de la primaire LR. Les adhérents votent jusqu'à 14 heures. C'est un vote électronique donc on saura dans la foulée qui est qualifié pour le second tour. Le suspense le plus total règne quant au résultat.
 
Bien malin celui qui peut donner les deux noms qui sortiront du chapeau. Barnier, Bertrand, Ciotti, Juvin, Pécresse. 5 candidats, plein de possibilités : ordre d'arrivée, écarts, tout est envisageable. Seules certitudes avec cette boutade d'un cadre : "Il n'y aura que deux candidats au second tour et la droite va gagner cette élection". On aurait pu croire que les pronostics iraient bon train chez LR, mais non, beaucoup n'essayent même pas tellement ils sont dans le brouillard.
 
Et les adversaires de LR font-ils des pronostics ? Ils sont plus joueurs forcément. Au RN, on voit Bertrand au second tour... ou pas. "Ce sera Ciotti-Pécresse", parie un député lepeniste. Un second tour entre le Niçois et la Francilienne, c'est ce qui revient aussi pas mal dans la majorité présidentielle. Ciotti-Pécresse ou Pécresse-Ciotti, les ministres, conseillers et parlementaires avec qui j'ai parlé ne sont pas d'accord sur l'ordre d'arrivée. 

"N'importe quoi !", s'insurge une députée ex-LR qui pronostique un duel "Bertrand-Barnier". "Barnier est forcément au second tour", appuie une autre ancienne de la maison. Quand une ministre parie plutôt sur "Bertrand-Ciotti". C'est finalement Édouard Philippe qui résume le mieux l'incertitude qui règne, à l'intérieur comme à l'extérieur de LR : c'est le "pot au noir" !

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/