2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : pourquoi les ouvriers se tournent-ils vers le FN ?

ÉCLAIRAGE - Selon "L'Opinion", les ouvriers se détourneraient de la gauche pour le Front national. "L'angoisse économique se double d'une angoisse identitaire et culturelle", peut-on lire.

Un ouvrier de la forge Lebronze-Alloy à Trie-Château (Oise) le 3 avril 2015.
Un ouvrier de la forge Lebronze-Alloy à Trie-Château (Oise) le 3 avril 2015. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"La classe ouvrière ne peut plus servir, même symboliquement, de référence principale à l'action politique de gauche". Ce constat a été formulé par François Hollande, sous le pseudonyme Jean-François Trans, en 1985 dans un ouvrage intitulé La gauche bouge, les "transcourants du Parti socialiste". À 25 jours du premier tour de l'élection présidentielle, de quel côté balance le vote des ouvriers ? 

L'Opinion affiche en une, ce lundi 27 mars, que le vote ouvrier est "un vote oublié". "En 2017, près d'un ouvrier sur deux est tenté par un vote en faveur de Marine Le Pen. Environ 17% se tourneraient vers Emmanuel Macron, 15,5% vers Jean-Luc Mélenchon, 12% vers Benoît Hamon et seulement 8% vers François Fillon", explique le journal. Afin de mieux cerner, les raisons du désamour entre les ouvriers et la gauche, la fondation Jean Jaurès a publié une note intitulé "Radiographie des votes ouvriers"

Chômage, délinquance, immigration

Jérôme Fourquet explique que "la domination historique de la gauche est révolue sauf à intégrer l'ensemble des voix d'Emmanuel Macron dans le 'total gauche ' qui, même dans cette hypothèse maximaliste, atteindrait 47%". Pourquoi les ouvriers se tournent-ils vers le Front national ? "Il y a bien sûr le taux de chômage, la délinquance et le poids de l'immigration. Mais aussi la perception du degré de prospérité de sa région", peut-on lire dans les propos retranscris de Jérôme Fourquet. Là où il existe le sentiment d'un progrès économique, d'une évaluation du niveau de vie par rapport aux générations précédentes, le vote Front national est moins élevé".

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

Depuis combien de temps, les ouvriers se sont-ils éloigné de la gauche ? Jérôme Fourquet indique à L'Opinion que "Jean-Marie Le Pen obtenait déjà ses meilleurs scores parmi les ouvriers : 17% en 1988, 21% en 1995, 23% en 2002. Même en 2007, face à Nicolas Sarkozy, il était à 16%. Et Marine Le Pen en 2012, avait obtenu 33% chez les ouvriers. Ça pourrait être dix points de plus cette année".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Front national Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787838641
Présidentielle 2017 : pourquoi les ouvriers se tournent-ils vers le FN ?
Présidentielle 2017 : pourquoi les ouvriers se tournent-ils vers le FN ?
ÉCLAIRAGE - Selon "L'Opinion", les ouvriers se détourneraient de la gauche pour le Front national. "L'angoisse économique se double d'une angoisse identitaire et culturelle", peut-on lire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-pourquoi-les-ouvriers-se-tournent-ils-vers-le-fn-7787838641
2017-03-27 15:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/72oyPMmhodp6f1zsICBdeA/330v220-2/online/image/2015/0409/7777319587_000-par8139523.jpg