1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan annonce sa candidature à l'élection
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan annonce sa candidature à l'élection

Le président de Debout la France a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle pour être le président "de l'ordre et de la justice sociale".

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, le 9 mai 2014, à Paris
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, le 9 mai 2014, à Paris
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Je suis candidat à la présidence car je suis certains que notre pays peut s'en sortir si on change de politique et de personnels politiques", lance Nicolas Dupont-Aignan lors d'une interview au Journal télévisé de TF1. Le président de Debout la France, qui publie son livre France, lève toi et marche mercredi 16 mars, refuse de céder face à la situation politique, économique et sociale actuelle. "Cela fait des années qu'une minorité gouverne contre une majorité silencieuse", regrette-t-il.

Celui qui avait recueilli 1,79% des voix lors de la dernière élection présidentielle de 2012 veut être le président "de l'ordre et de la justice sociale". "Il faut que les Français se fassent respecter", clame-t-il rejetant la politique menée par le Parti socialiste ou les Républicains. "La gauche gouverne comme la pire des droites et la droite a gouverné comme la pire des gauches".

Je veux botter les fesses des fainéants, des paresseux et des profiteurs

Nicolas Dupont-Aignan

Si cette candidature était attendue, celle-ci confirme que le président de Debout la France ne participera pas à la primaire de la droite et du centre. Membre de l'UMP jusqu'à sa démission en 2017, Nicolas Dupont-Aignan dénonce aujourd'hui un projet qui ne le concerne plus. "La primaire des Républicains est une compétition pour choisir le candidat qui va porter le projet des Républicains. Ils l'ont déjà appliqué pendant dix ans. Mon projet est différent".

Sans dévoiler les grandes lignes de son programme, le député de l'Essonne a affirmé vouloir lutter contre "l'assistanat". "Je veux botter les fesses des fainéants, des paresseux et des profiteurs", déclare-t-il refusant que certains Français continuent à vivre avec 900 ou 1.000 euros par mois. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.