3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : à qui profite la non-candidature de Nicolas Hulot ?

ÉCLAIRAGE - Après avoir renoncé à se présenter à la présidentielle mardi, Nicolas Hulot laisse le champ libre à gauche sur la question de l'écologie.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire
Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire Crédit : SIPA
James Abbott
James Abbott

2002, 2007, 2012 et maintenant 2017. Le nom de Nicolas Hulot ne figurera toujours pas sur les bulletins de vote de l'élection présidentielle au printemps 2017 alors qu'il semble jouir d'une cote de popularité qui lui permettrait de se lancer. Une nouvelle fois, la figure de proue de l'écologie renonce à se présenter : "Je ne peux pas endosser l'habit de l'homme providentiel et présidentiel. Je ne me sens ni suffisamment armé, ni suffisamment aguerri pour cela", a-t-il écrit dans un communiqué, mardi 5 juillet.

Une annonce qui a surpris car cette décision a été prise beaucoup plus tôt que le calendrier initialement prévu. Europe Écologie-Les Verts, par l'intermédiaire de son porte-parole, a indiqué à Libération qu'il s'agissait d'une "douche froide", montrant bien que tous les espoirs d'une candidature écologiste reposait sur les épaules du populaire animateur d'Ushuaïa nature et responsable d'une fondation pour l'environnement.

Emmanuel Macron séduit chez les partisans d'EELV

Emmanuel Macron propose-t-il l'alternative la plus "verte" en vue de 2017 ? C'est que certains pensent chez les partisans de ce qu'il reste d'Europe Écologie-Les Verts. Dans notre sondage TNS Sofres-One Point pour RTL-Le Figaro-LCI du 16 juin 2016, on peut voir dans le détail des réponses que 25% des partisans d'EELV plébiscitaient logiquement Nicolas Hulot en "premier choix" en tant que "meilleur candidat de la gauche pour 2017" dans l'hypothèse d'une primaire.

Mais dans cette catégorie, le deuxième à être cité n'est autre qu'Emmanuel Macron, avec 12% des voix des sympathisants d'EELV, devant Jean-Luc Mélenchon, troisième avec 9%. Dans le total des réponses, par opposition au "premier choix", Hulot recueillait 42%, Macron 20% et Mélenchon 20%. Le fondateur du mouvement "En Marche !", qui reste malgré ses ambitions présidentielles ministre de l'Économie aujourd'hui, pourrait ainsi parvenir à séduire des déçus de l'écologie politique traditionnelle.

Les intentions de vote des partisans d'EELV dans notre sondage du 16 juin
Les intentions de vote des partisans d'EELV dans notre sondage du 16 juin Crédit : TNS Sofres-One Point pour RTL-Le Figaro-LCI

Jean-Luc Mélenchon plus vert que jamais

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

Souvent cité en quatrième position dans les sondages pour l'élection présidentielle de 2017 derrière le candidat de la droite, Marine Le Pen et au coude-à-coude avec François Hollande, Jean-Luc Mélenchon devrait être le principal candidat de la gauche non-gouvernementale en vue de 2017. Le tribun n'a jamais caché son intention de mettre l'écologie au centre de son programme depuis plusieurs années 

Son concept d'"éco-socialisme", avec un modèle politique qui se définit comme un "mélange détonant entre un socialisme débarrassé de la logique productiviste et une écologie farouchement anticapitaliste", pourrait également séduire une partie des déçus de l'écologie qui voyaient Nicolas Hulot en sauveur.

Europe Écologie Les Verts peut-il présenter un candidat ?

Le parti Europe Écologie Les Verts est en friche après des années de divisions internes. Plus aucun candidat naturel ne se dégage depuis longtemps. Son groupe parlementaire a disparu à l'Assemblée nationale faute de réunir le nombre suffisant de membres, Emmanuelle Cosse et Jean-Vincent Placé sont entrés au gouvernement lors du dernier remaniement, rompant toute relation avec le parti... Il ne reste plus grand-chose de la formation qui avait obtenu 16,28% des voix aux élections européennes de 2009.

La voie est-elle libre pour Cécile Duflot, elle aussi brouillée avec EELV, après ce désistement ? Une candidature de l'ancienne ministre du Logement ne fait pas l'unanimité chez Europe Écologie Les Verts, qui préfère plutôt organiser une primaire pour désigner son champion, qui va partir avec beaucoup de retard à près de dix mois de l'élection présidentielle de 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nicolas Hulot Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783992144
Présidentielle 2017 : à qui profite la non-candidature de Nicolas Hulot ?
Présidentielle 2017 : à qui profite la non-candidature de Nicolas Hulot ?
ÉCLAIRAGE - Après avoir renoncé à se présenter à la présidentielle mardi, Nicolas Hulot laisse le champ libre à gauche sur la question de l'écologie.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-a-qui-profite-la-non-candidature-de-nicolas-hulot-7783992144
2016-07-06 17:12:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FTOW35hSxTQvtTJNyMTagQ/330v220-2/online/image/2016/0404/7782670641_nicolas-hulot-n-est-pas-candidat-a-ce-stade-pour-2017-mais-il-reflechit.jpg