1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pourquoi Valérie Pécresse menace-t-elle d'augmenter le prix du Passe Navigo ?
2 min de lecture

Pourquoi Valérie Pécresse menace-t-elle d'augmenter le prix du Passe Navigo ?

La présidente de la région Île-de-France estime que le gouvernement doit mettre la main au portefeuille pour préserver le Passe Navigo à 70 euros par mois.

Valérie Pécresse à la sortie d'une réunion au ministère de l'Intérieur en mars 2016
Valérie Pécresse à la sortie d'une réunion au ministère de l'Intérieur en mars 2016
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

La menace doit-elle être prise au sérieux ? Valérie Pécresse a haussé le ton en menaçant d'augmenter le tarif du Passe Navigo en Île-de-France. Une revalorisation du prix des transports franciliens qui pourrait varier entre 10 et 15 euros. Dans un entretien publié par Le Parisien dimanche 19 juin, la présidente de la région Île-de-France a en effet affirmé se trouver dans "une impasse" budgétaire.

Si les tarifs étaient auparavant élaborés en fonction des différentes zones de la région, ces derniers ont été supprimés pour un tarif unique à 70 euros par mois quels que soient les besoins des usagers. Une formule mise en place par la précédente majorité régionale qui est aujourd'hui remise en cause par Valérie Pécresse, qui a remporté les élections régionales en décembre dernier. "Le Passe Navigo a 70€ par mois a été improvisé par la gauche juste avant les élections régionales et n’est pas financé".

Combien coûte ce Passe unique ?

Ce nouveau format a effectivement un coût pour cette région dirigée par Les Républicains. Selon un rapport de la Cour des comptes, le manque à gagner est estimé à 485 millions d'euros en année pleine. Un surcoût finalement estimé à 300 millions d'euros avec les différentes compensations requises comme la hausse du versement transport des entreprises ou encore la surveillance accrue pour lutter contre la fraude. 

Un véritable "cri d'alarme" poussé par la nouvelle présidente de la région. Cette dernière vise directement le Premier ministre en évoquant une "taxe Valls" en cas de hausse de 10 à 15 euros du Passe Navigo. "Manuel Valls a dit qu'il allait transférer des ressources fiscales pour nous aider. Le problème, c'est qu'on ne voit rien venir (...) Il faut que le Premier ministre tienne ses engagements. J’ai réussi à maintenir à bout de bras le Passe Navigo à 70€ pendant toute l’année scolaire, avec une aide ponctuelle du gouvernement. Mais on ne peut plus continuer sans nouvelles sources de financement", a-t-elle justifié dans les colonnes du quotidien.

Le Passe unique, seul problème de Valérie Pécresse ?

À écouter aussi

Mais les promesses de campagne de l'élue francilienne pourraient également être pointées du doigt alors que Valérie Pécresse avait évoqué une véritable "révolution des transports en Île-de-France". Au programme : renouvellement complet de toutes les rames existantes, mise en place de la 4G ou encore circulation toute la nuit pendant les week-ends sur certaines lignes. De nouvelles mesures qui ont également un coût et qui pourraient justifier cette menace. Comme le souligne Le Monde, cette hausse de 10 à 15 euros par mois permettrait de réunir une somme comprise entre 400 et 700 millions d'euros par an, soit bien au-dessus des 300 millions d'euros estimés pour le simple Passe Navigo dézoné.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/