1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pour Gérald Darmanin, la position de Gims sur "la bonne année" démontre une mauvaise "assimilation"
2 min de lecture

Pour Gérald Darmanin, la position de Gims sur "la bonne année" démontre une mauvaise "assimilation"

Le chanteur qui voudrait acquérir la nationalité française pourrait regretter amèrement ses déclarations de fin 2021.

Gérald Darmanin et Gims
Gérald Darmanin et Gims
Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Le chanteur ultra-populaire Gims voulait éteindre l'incendie avec une vidéo d'excuses mais le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a remis une pièce dans la machine. Le chanteur qui avait rechigné à souhaiter la "bonne année" à ses fans fin 2021 est revenu sur ses propos qui ont enflammé la scène politique. L'artiste a expliqué toujours désirer demander la nationalité française, mais pour Gérald Darmanin les anciennes positions, même amendées, de Gims ne démontrerait pas sa bonne "assimilation à la communauté française".

"Je ne vais pas rentrer dans les cas particuliers mais on a déjà refusé la nationalité française à ce monsieur [en 2017, ndlr]. Je veux dire qu’il y a un article très simple du code civil, l’article 21-24 : 'Nul ne peut être naturalisé s’il ne justifie de son assimilation à la communauté française'. De manière générale, les tenants de l’islam rigoriste ne sont pas une bonne preuve de l’assimilation à la communauté française", a justifié le ministre de l'Intérieur sur France Inter le 25 janvier 2022. 

"Moi j'assume le fait que des instructions sont très clairement données pour refuser la nationalité française, qu'on soit connu ou pas connu, lorsqu'on est tenant d'un islam rigoriste", a déclaré le ministre. Les services du ministère de l'Intérieur vont réétudier sa demande puisqu'on le fera évidemment, mais ne pas souhaiter 'bonne année' parce que ce ne serait pas conforme à ce qu'auraient fait les amis, les copains ou les frères de tel ou tel personnage, aussi sacré soit-il, ce n'est pas une bonne preuve d'assimilation à la société française".

Gims a expliqué regretter "totalement" la première vidéo dans laquelle il expliquait ne pas vouloir souhaiter la bonne année pour des raisons religieuses (en effet notre calendrier et le calendrier du monde islamique divergent). "Je referai une demande de nationalité", avait-il indiqué à nos confrères du Journal du dimanche en ajoutant qu'un de ses "plus grands regrets" était de ne pas être Français.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/