1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Gims s'excuse après sa vidéo du 1er janvier : "Je la regrette totalement", confie le rappeur
1 min de lecture

Gims s'excuse après sa vidéo du 1er janvier : "Je la regrette totalement", confie le rappeur

VU DANS LA PRESSE - Le rappeur Gims a présenté ses excuses ce dimanche 23 janvier pour sa vidéo publiée le 1er janvier où il appelait les musulmans à ne pas fêter la nouvelle année.

Gims dans la bande-annonce du documentaire Netflix
Gims dans la bande-annonce du documentaire Netflix
Crédit : capture d'écran YouTube
Romain Giraud

Au cœur d'une polémique en début d'année, le rappeur Gims a présenté ses excuses pour sa vidéo publiée le 1er janvier où il appelait les musulmans à ne pas fêter la nouvelle année. "Cette vidéo, je la regrette totalement (...) Je ne voulais pas blesser les gens. La foi, ça relève de l'intime et cette vidéo a été faite avec spontanéité, tard le soir. Je suis vraiment désolé", a-t-il affirmé.

Interviewé ce dimanche 23 janvier dans le Journal du Dimanche, l'interprète de "Bella" confie avoir eu "peur" en voyant les répercutions médiatiques de sa vidéo : "Quand j'ai vu ma tête partout, sur toutes les chaînes, oui, ça m'a fait peur. Je n'arrivais pas à dormir", a-t-il dit.

Il faut dire que la polémique avait été jusqu'à faire réagir la classe politique. Dénoncé par la majorité comme étant un soutien de Valérie Pécresse, cette dernière s'était désolidarisée de ces propos : "C'est tout ce que je combats. C'est du communautarisme, c'est nier nos fêtes calendaires, c'est se replier sur une communauté", avait-elle déclaré. 

Par ailleurs, Gims a réfuté au JDD être un soutien de la candidate LR à la présidentielle 2022 : "On a ressorti une vieille vidéo tournée à l'époque où elle n'était pas candidate. Je soutiens sa démarche, en tant que présidente de la Région Île-de-France, pour les jeunes talents (le chanteur est parrain du Marathon des talents depuis 2019, une opération lancée par le conseil régional francilien, ndlr). Je l'aurais fait avec tous les autres politiques, sauf avec les extrêmes", a-t-il expliqué. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/