1 min de lecture Écologie

Nucléaire : Emmanuel Macron annonce que 14 réacteurs seront arrêtés d'ici 2035

Le chef de l'État, qui a confirmé la fermeture de la centrale de Fessenheim à l'été 2020, a annoncé que 14 réacteurs seront arrêtés d'ici 2035.

>
Les annonces d'Emmanuel macron concernant le nucléaire Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP Archives | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

14 réacteurs seront-ils arrêtés d'ici 2035 ? C'est en tout cas la volonté de l'exécutif français. Emmanuel Macron a annoncé vouloir fermer 14 des 58 réacteurs d'ici 2035. "Je tiendrais l'engagement de fermer 50% des centrales nucléaires. Nous avons décidé de maintenir ce cap mais en repoussant l'échéance à 2035", a précisé le chef de l'État en présentant les grands arbitrages de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

Ainsi 14 réacteurs seront arrêtés, dont 4 à 6 d'ici 2030 en plus des deux de la centrale de Fessenheim. En effet, le chef de l'État a confirmé la fermeture définitive de la centrale "à l'été 2020".

Les arrêts de réacteurs devraient avoir lieu parmi les plus anciens sites, soit : Tricastin (Drôme et Vaucluse), Bugey (Ain), Gravelines (Nord), Dampierre (Loiret), Blayais (Gironde), Cruas (Ardèche), Chinon (Indre-et-Loire) et Saint-Laurent (Loir-et-Cher).  

À lire aussi
Le bateau Energy Observer à Dinard le 25 août 2018 écologie
Un bateau fait le tour du monde en produisant son électricité, et ça marche

Quel calendrier avancé ?

C'est EDF qui devra fixer la liste précise, mais il n'y aura "aucune fermeture complète des sites", a assuré Emmanuel Macron. Durant la durée de la PPE, qui s'arrête à 2028, deux réacteurs seront arrêtés "en 2027-2028".

Deux autres fermetures pourraient avoir lieu en 2025-2026 mais sous conditions : "si la sécurité d'approvisionnement est assurée" et "si nos voisins européens accélèrent leur transition énergétique", notamment en réduisant le poids du charbon et en développant les renouvelables. Les autres fermetures devraient elles débuter "à partir de 2029", selon l'Élysée. 

Quid des nouveaux EPR ?

De plus, Emmanuel Macron n'a pas levé le voile sur les nouveaux EPR. La France ne va pas décider dans l'immédiat la construction de ces réacteurs nouvelle génération et attendra au moins 2021, a précisé le Président. "Je demande à EDF de travailler à l'élaboration d'un programme de 'nouveau nucléaire' en prenant des engagements fermes sur le prix, pour qu'ils soient plus compétitifs", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Tout doit être prêt en 2021 pour que le choix qui sera proposé aux Français puisse être un choix transparent et éclairés".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Nucléaire Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795722527
Nucléaire : Emmanuel Macron annonce que 14 réacteurs seront arrêtés d'ici 2035
Nucléaire : Emmanuel Macron annonce que 14 réacteurs seront arrêtés d'ici 2035
Le chef de l'État, qui a confirmé la fermeture de la centrale de Fessenheim à l'été 2020, a annoncé que 14 réacteurs seront arrêtés d'ici 2035.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nucleaire-emmanuel-macron-annonce-que-14-reacteurs-seront-arretes-d-ici-2035-7795722527
2018-11-27 11:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WuEDEPgeduFD20QP2rozEA/330v220-2/online/image/2016/0613/7783639916_un-reacteur-nucleaire-edf-a-chinon-le-26-juin-2013.jpg