2 min de lecture Vidéo

Transition écologique : Emmanuel Macron doit trancher entre 3 options

ÉDITO - Le président de la République va dévoiler dans quelques heures son Programme pluriannuel de l'énergie. Un PPE que l'on attend depuis des mois...

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Transition écologique : ce que l'on attend des annonces d'Emmanuel Macron Crédit Image : SIPA / M. Astar | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Leia Hoarau

Les attentes sont énormes. D'autant plus que ce programme doit satisfaire trois objectifs. Le premier est d'effacer la retentissante démission de Nicolas Hulot, le 28 août dernier. Le deuxième est d’accommoder le paysage énergétique français à la colère des "gilets jaunes" et au nécessaire contrôle des taxes et des impôts sur l'énergie. Le troisième est de définir la place, l'importance de chaque filière dans les prochaines années. 

L'objectif est que, dans 30 ans, la France soit neutre en émission carbone. On attend donc que le président Emmanuel Macron éclaire le plan de vol de l'État, mais aussi le financement qui va avec pour que les consommateurs, les industriels, les collectivités locales aient une bonne idée de ce qui les attend en termes de cotisations, de taxes et d'impôts en la matière. 

3 options sur la table

L'enjeu est la place de chaque filière, et celle, très sensible, du nucléaire. Ramener la part du nucléaire à 50% du bouquet énergétique tricolore (elle est aujourd'hui de 70%), c'est aussi ouvrir plusieurs dossiers stratégiques. Le premier, c'est celui d'une filière industrielle qui est d'une grande importance pour la France. Le second, c'est la sécurité de notre autonomie électrique. Et enfin, il y a ce problème des émissions de carbone.

À lire aussi
On n'est pas forcément d'accord du 11 décembre 2018 Emmanuel Macron
Emmanuel Macron : "Le rapport de force a changé en sa défaveur", selon Alain Duhamel

Aujourd'hui, Macron devrait trancher entre trois options. Il y a eu l'option haute : EDF débranche six réacteurs d'ici 2028, puis six autres jusqu'en 2035. Il a ensuite une solution médiane : l'électricien ne ferme que Fessenheim jusqu'en 2028, soit un quasi statut quo, avant d'en fermer 12 jusqu'en 2035, le temps pour les énergies renouvelables de monter en puissance. Et puis la troisième solution du président serait qu'EDF stoppe 9 réacteurs à compter de 2028 seulement, ce qui ramènerai le bouquet énergétique à 56%. 

Dans tous les cas de figure, le président devra répondre à deux questions. Tout d'abord, le recul du nucléaire va-t-il nous empêcher de remplir les objectifs de baisse d'émissions de carbone ? Deuxièmement, est-on technologiquement capables de produire 40% d'énergie renouvelable d'ici 2030, sans les Chinois ?

Peut-on condamner les EPR ?

Cette condamnation représenterait définitivement la mort de la filière nucléaire lancée par le Général de Gaulle en 100 ans. Pour l'heure, ni la fiabilité technologique, ni la compétitivité économique des EPR n'est démontrée. EDF et l'ex-Areva sont dans l'incapacité de finaliser ces centrales de troisième génération. 

La planche de salut de cette option : il faut encore aller la chercher du côté de la Chine car l'EPR chinois fonctionne et pourrait donner des pistes de travail pour les Français. Mais sauver ce programme sera de tout façon extrêmement coûteux.

Les plus

- General Motors va fermer sept usines, dont quatre aux États-Unis, et supprimer 15% de ses effectifs d'ici 2018. Ça donne une idée de la conjoncture économique américaine.

- Le Français Parrot, spécialiste des drones, a perdu 58% de sa valeur en bourse en trois jours. C'est un véritable massacre boursier, qui est assez difficile à comprendre.

La note du jour

15/20 à Rivian. Ce très jeune constructeur automobile américain commercialise le premier pick-up 100% électrique. Il possède 550 chevaux et 600 kilomètres d'autonomie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795715719
Transition écologique : Emmanuel Macron doit trancher entre 3 options
Transition écologique : Emmanuel Macron doit trancher entre 3 options
ÉDITO - Le président de la République va dévoiler dans quelques heures son Programme pluriannuel de l'énergie. Un PPE que l'on attend depuis des mois...
https://www.rtl.fr/actu/conso/transition-ecologique-emmanuel-macron-doit-trancher-entre-3-options-7795715719
2018-11-27 08:52:30
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sp-EeTLNaCC-OfP8MSfKVg/330v220-2/online/image/2016/0307/7782232087_une-vue-de-la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-dans-le-haut-rhin.jpg