1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nouveau gouvernement : comment se constituent les cabinets ministériels ?
2 min de lecture

Nouveau gouvernement : comment se constituent les cabinets ministériels ?

Pour les aider dans leur tâche, les nouveaux et anciens ministres bénéficient de l'aide d'un cabinet, composé de 8 à 15 personnes selon la fonction.

Bruno Le Maire, Amélie de Montchalin, Yaël Braun-Pivet sont dans le gouvernement Borne
Bruno Le Maire, Amélie de Montchalin, Yaël Braun-Pivet sont dans le gouvernement Borne
Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Nouveau gouvernement : comment se constituent les cabinets ministériels ?
00:03:31
Nouveau gouvernement : comment se constituent les cabinets ministériels ?
00:03:31
William Galibert - édité par Thibault Nadal

Voilà une semaine que le nouveau gouvernement a été dévoilé. Ce jeudi 26 mai, les 28 membres ont appris avec combien de personnes ils allaient collaborer au sein de leur cabinet. 

Concrètement, un cabinet, c'est une petite équipe de qui va entourer le ministre, souvent des gens proches de ce dernier, puisque c'est le ministre qui décide du recrutement. Mais ces cabinets ne font pas la même taille selon votre titre : 15 pour un ministre, 13 pour un ministre délégué et 8 pour un secrétaire d'État.

Dans le cabinet, on retrouve un directeur, qui est généralement un haut-fonctionnaire. Il gère toute la petite équipe et c'est avec lui que le ministre va tracer la feuille de route du ministère. Il est aussi chargé de la majorité des interactions avec Matignon, l'Élysée et les autres ministères. 

Ensuite, on retrouve le chef de cabinet. Il est chargé de toutes les tâches administratives : agenda, la logistique, les déplacements, etc. C'est un poste où il faut être très dévoué, mais qui est indispensable, car il dirige tout le quotidien du ministre. Il existe aussi un conseiller spécial, une sorte "d'électron libre", qui peut être là pour trouver des idées ou écrire des discours. 

À écouter aussi

Enfin, on retrouve les conseiller techniques, spécialisés sur un domaine précis du champ ministériel, un conseiller parlementaire pour assurer le dialogue avec les députés et les sénateurs et le conseiller presse et communication qui va vendre son ministre dans les médias et gérer les coups durs. 

Macron avait voulu réduire les effectifs avant de faire machine arrière

À l'heure actuelle, les cabinets ne sont pas entièrement constitués, car cela prend beaucoup de temps. En général, les ministres reconduits veulent prolonger leurs équipes. Les nouveaux essaient de trouver du monde. Par exemple, Damien Abad n'a toujours pas de conseiller en charge de sa communication, ce qui aurait pu grandement l'aider ces derniers jours. 

En 2017, Emmanuel Macron avait souhaité réduire les effectifs, mais les rythmes n'étaient pas tenables, donc il avait fait machine arrière. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/