1 min de lecture Notre-Dame de Paris

Notre-Dame : Franck Riester juge "pas acceptables" les propos du général Georgelin

Le général Jean-Louis Georgelin, chargé du suivi du chantier de Notre-Dame-de-Paris avait tenu mercredi des propos particulièrement virulent à l'encontre de l'architecte en chef. Des propos condamnés par le ministre de la Culture.

Franck Riester à l'Élysée le 17 octobre 2018
Franck Riester à l'Élysée le 17 octobre 2018 Crédit : FRANCOIS MORI / POOL / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

"Quant à l'architecte en chef, je lui ai déjà expliqué : qu'il ferme sa gueule et que nous avancions en sagesse pour que nous puissions sereinement faire le meilleur choix pour Notre-Dame", avait déclaré mercredi 13 novembre le général Jean-Louis Georgelin, missionné par Emmanuel Macron pour piloter la restauration de Notre-Dame de Paris.

Ces propos à l'encontre de Philippe Villeneuve, l'architecte en chef de la cathédrale, ne sont pas du tout passés auprès du ministère de la Culture. "Les propos du Général Georgelin à l'encontre de Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques en charge de Notre-Dame, ne sont pas acceptables. Le respect est une valeur cardinale de notre société. En tant que responsables publics, nous devons être exemplaires", a écrit Franck Riester sur Twitter.

L'affrontement entre Jean-Louis Georgelin et Philippe Villeneuve provient d'un désaccord sur le projet de reconstruction de la flèche de Viollet-le-Duc, détruite lors de l'incendie du 15 avril dernier. "Je suis dans la restauration de ce qui existe", avait expliqué l'architecte Philippe Villeneuve à la mi-octobre sur RTL. "Le futur c'est soit je restaure à l'identique, ça sera moi, soit on fait une flèche contemporaine et ça sera un autre", avait ajouté l'architecte, au chevet de la cathédrale depuis 2013.

Le président de la République avait pour sa part exprimé sa volonté d'inscrire un "geste contemporain" sur l'édifice emblématique. Il avait ensuite nommé Jean-Louis Georgelin "préfigurateur de l'établissement public chargé de la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris". Ce dernier avait d'ailleurs confirmé l'objectif de cinq ans de travaux fixé par le chef de l'Etat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame de Paris Architecture Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants