1 min de lecture Présidence UMP

Nicolas Sarkozy : quel est l'état d'esprit du nouveau président de l'UMP ?

REPLAY - L'opposition dénonce le faible score de Nicolas Sarkozy obtenu pour la présidence de l'UMP. Au sein de son propre parti, les critiques sont moins avouées mais tout aussi présentes.

Philippe-Robuchon RTL Midi Week end Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Nicolas Sarkozy : quel est l'état d'esprit du nouveau président de l'UMP ? Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et La rédaction numérique de RTL

À l'UMP, même si la victoire de Nicolas Sarkozy est incontestable, les scores sont plus partagés. L'ancien chef d'État a été élu président de l'UMP avec 64,5% des voixSon concurrent Bruno Le Maire obtient presque 30%, et Hervé Mariton environ 6%.

La victoire de Nicolas Sarkozy n'est pas assez écrasante. Il va donc devoir composer avec ses adversaires. Beaucoup ont reproché à l'ancien président sa campagne bâclée. Quel est son état d'esprit après cette victoire moins brillante qu'espérée ?

1 électeur sur 3 n'a pas voté pour Nicolas Sarkozy

Si vous interrogez ses soutiens, ils diront que Nicolas Sarkozy est heureux et noteront que deux électeurs sur trois ont voté pour lui. C'est une façon positive de voir les choses, mais cela signifie aussi qu'un électeur sur trois n'a pas voté pour Nicolas Sarkozy.

L'ancien locataire de l'Élysée espérait avoir les coudées franches pour la suite, mais il voit ses ambitions quelque peu contrariées. Et au cas où il n'aurait pas compris, il suffit de lire les messages de félicitations plus qu'ambigus à droite.

Des tacles discrets de la part de ses adversaires

À lire aussi
Jean-François Copé Primaire Les Républicains
Primaire de la droite : Copé s'explique sur sa lutte fratricide avec Fillon pour la présidence de l'UMP

"L'Union, ce n'est pas la soumission", a écrit François Fillon. De son côté, Alain Juppé souhaite bonne chance à Nicolas Sarkozy pour "le renouveau de l'UMP"

Cette phrase est une allusion lourde de sens, puisque le terme "renouveau" a été le mot-clé de la campagne de Bruno Le Maire. Nicolas Sarkozy conserve donc la légitimité, mais certainement pas les pleins pouvoirs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants